Louis Morisset

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) se dotent d’un nouveau président en la personne de Stan Magidson. Le président-directeur général de l’Alberta Securities Commission (ASC) a été nommé pour une période de trois ans. Il prendra ses fonctions à compter du 1er juillet prochain.

Le nouveau président des ACVM, l’organisme chargé de coordonner et harmoniser la réglementation des marchés des capitaux du Canada, succède à Louis Morisset, président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Celui-ci avait été nommé à la tête des ACVM le 1er avril 2015. Son mandat avait été renouvelé en 2019 pour deux années supplémentaires, puis une nouvelle fois en 2021 jusqu’au 30 juin 2022 pour arrimer plusieurs nominations à la direction à l’échéancier du Plan d’affaires 2019-2022 des ACVM.

Au cours des sept dernières années, Louis Morisset a eu l’occasion de piloter plusieurs réformes au sein des ACVM, dont la mise en œuvre des réformes axées sur le client, l’interdiction relative aux frais d’acquisition reportés et aux frais de rachat associés, l’interdiction de verser des commissions de suivi aux courtiers exécutants et le rehaussement de la protection offerte aux clients âgés et vulnérables.

Son successeur, Stan Magidson, poursuivra la tâche, fort de 35 ans d’expérience en matière de valeurs mobilières, de marchés des capitaux, de droit des sociétés et de gouvernance. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il a déclaré qu’il entendait « renforcer les relations avec les parties prenantes et poursuivre le mandat de protection des investisseurs en vue de favoriser l’équité, l’efficience et la transparence des marchés et de réduire le risque systémique ».

Avant d’entrer au service de l’ASC en 2016, Stan Magidson a occupé le poste de président et directeur général de l’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) pendant six ans. Auparavant, il a mené une carrière dans les services juridiques en tant qu’associé pendant 21 ans au sein du cabinet d’avocats Osler Hoskin & Harcourt à Toronto puis à Calgary.

Il a été détaché auprès de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario (CVMO) en tant que directeur de sa direction des fusions et acquisitions de 1999 à 2000. De 2002 à 2008, il a présidé le comité consultatif des valeurs mobilières de la CVMO.

Titulaire d’une maîtrise en droit des sociétés de l’Université de New York et d’un baccalauréat en droit de l’Université d’Ottawa, Stan Magidson siège au conseil d’administration international de l’Institut Weizmann des sciences ainsi qu’au conseil d’administration de Weizmann Canada.

Les ACVM ont procédé à plusieurs autres nominations à la direction de l’organisme.

David Cheop, président-directeur général de la Commission des valeurs mobilières du Manitoba (CVMM), accède au poste de vice-président des ACVM pour un mandat de trois ans. Au cours des trois dernières années, il a œuvré à titre de directeur adjoint et secrétaire de la CVMM, chargé de superviser les services juridiques, d’enquête et d’application de la loi. Avant d’entrer au service de la Commission en 2019, il a travaillé pendant 16 ans chez IG, où il a notamment occupé les postes de chef de la conformité, de chef de la lutte contre le blanchiment d’argent et de chef de la protection de la vie privée.

Il succède à Kevin Hoyt, chef de la direction de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs du Nouveau-Brunswick, dont le mandat avait été prolongé jusqu’au 30 juin.

En outre, le mandat de Grant Vingoe, chef de la direction de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, à la présidence du Comité de coordination de la réglementation, a été renouvelé pour une période de trois ans.