Photo : bacho12345 / 123RF

« Avec ce qu’on vit, j’espère que les gens vont comprendre combien il est important d’avoir un testament et un mandat de protection à jour parce qu’on ne connaît pas l’avenir. Là, on le voit bien. »

Notaire à Banque Nationale Gestion Privée 1859, Marie-Josée Houde raconte avoir parlé récemment à des clients de 70 ans qui ne s’étaient toujours pas doté de tels documents. Un état de fait qui l’inquiète encore plus en raison de la COVID-19.

Le mandat de protection, qui permet de désigner la ou les personnes qui prendront les décisions concernant le bien-être physique et financier du mandant si celui-ci devient inapte, semble particulièrement opportun en ces temps de pandémie.

Sur le site du Curateur public, le gouvernement québécois encourage les citoyens à faire leur mandat rapidement en rappelant plusieurs points simples :

  1. L’inaptitude ne fait pas de discrimination en fonction de l’âge, du sexe ou de l’origine ethnique.
  2. L’inaptitude ne donne pas forcément d’avertissements ou de signes avant-coureurs.
  3. Quand il est question d’inaptitude et de mandat de protection, mieux vaut prévenir que guérir!
  4. Le mandat de protection permet de garder un contrôle sur sa vie.
  5. Le mandat de protection protège ceux que l’on aime et leur évite bien des soucis.

Lire la suite sur finance-investissement.com