Un feu de signalisation vert sur un fonds de ciel bleu.
adventtr / iStock

Plusieurs enjeux importants pour vos clients, comme le virage numérique ou la santé financière postpandémie, sont au cœur du 11e mois de la littératie financière lancé aujourd’hui par l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC).

Cette année, c’est sous le thème Faisons des changements qui comptent que se déroule cet évènement destiné à éduquer les Canadiens d’un bout à l’autre du pays et à les aider à prendre en main leur santé financière.

Il se concentrera sur la nouvelle Stratégie nationale pour la littératie financière, présentée en juillet 2021, qui priorise l’importance d’accroitre la résilience financière lors de périodes difficiles, au sein d’une économie de plus en plus numérique.

« Au cours des derniers mois, nous avons tous connu l’importance de la résilience dans tous les aspects de notre vie, et nos finances en font partie. Cette année, le mois de la littératie financière va contribuer à la stratégie nationale en mettant l’accent sur les compétences et les capacités qui mènent à la résilience financière », a déclaré la commissaire de l’ACFC, Judith Robertson, en guise de message d’introduction à la nouvelle édition.

DES ENJEUX DE PLUS EN PLUS COMPLEXES

Cette stratégie, qui s’appuie sur la précédente publiée par l’ACFC en 2015, met l’accent sur la nécessité de faire évoluer le système financier afin qu’il soit plus accessible, inclusif et efficace pour les citoyens.

Le sujet est brûlant d’actualité, alors que le marché financier se complexifie, en particulier à cause de l’accélération du virage numérique, et tandis que de nombreux Canadiens ont été confrontés à des difficultés financières exceptionnelles en raison de la pandémie.

Afin d’outiller les Canadiens pour qu’ils relèvent les nombreux défis financiers de l’heure, diverses activités et plusieurs invités spéciaux, comme Bruce Sellery, PDG de Credit Canada, sont au programme de l’édition 2021.

Un thème différent sera abordé chaque semaine pour répondre aux principaux enjeux financiers des ménages, par exemple :

  • apprendre à gérer ses dépenses pour payer ses factures et respecter ses engagements en matière de crédit,
  • maitriser ses dettes,
  • administrer ses épargnes de manière à se préparer aux dépenses imprévues,
  • et développer ses compétences et sa confiance pour naviguer dans le marché financier.

Autant de domaines dans lesquels les Canadiens auront plus que jamais besoin d’aide et de conseils avisés afin d’atteindre leurs objectifs financiers au cours des prochains mois.