Montréal fait désormais partie du club très fermé des 15 centres financiers mondiaux les plus attractifs pour les professionnels du secteur.

La métropole québécoise arrive désormais au 12e rang mondial, gagnant ainsi deux places par rapport au précédent classement publié au mois de mars, indique La Presse, qui reprend les résultats de l’édition de septembre (en anglais seulement) du Global Financial Centres Index.

Ce palmarès des principaux centres financiers, établi deux fois par an par des firmes-conseils basées à Londres et en Asie, repose sur un sondage effectué auprès de 3 000 financiers répartis un peu partout sur la planète.

NUMÉRO TROIS EN AMÉRIQUE DU NORD

En Amérique du Nord, Montréal fait encore mieux, puisqu’elle passe du 7e au 3e rang du classement, derrière Toronto mais devant Chicago, Boston et San Francisco, qui figuraient jusqu’à présent dans le top 5 continental. Les principales qualités qui lui ont été reconnues concernent son important « capital humain » disponible et compétent, son système d’éducation supérieure performant, sa qualité de vie ou encore sa diversité socioculturelle, précise La Presse.

Il s’agit là de ses meilleures positions depuis la première édition du Global Financial Centres Index lancé en 2008, note le journal. À cette époque, rappelle-t-il, la capitale économique du Québec figurait à la 30e place sur la quarantaine de centres financiers mondiaux alors pris en compte dans le palmarès. La ville s’est d’abord inscrite dans le top 20 mondial en mars 2013 avant de figurer aujourd’hui dans le top 15. À titre de comparaison, Toronto est entrée dans le top 10 du classement en 2012 avant d’en être exclue jusqu’en mars 2016.

À l’instar de Montréal, la Ville-Reine a profité de « la déveine considérable » de ses rivales américaines Chicago, Boston et San Francisco depuis un an pour se hisser au 7e rang des centres financiers les plus attractifs, juste derrière Shanghaï et Tokyo, relève La Presse. De son côté, la métropole québécoise talonne désormais Francfort (11e) et Pékin (10e), tandis que Vancouver se maintient au 17e rang mondial mais que Calgary, qui figurait dans le top 30 il y a encore deux ans, est aujourd’hui reléguée à la 71e place.

Le top 15 du classement

  1. Londres
  2. New York
  3. Hong Kong
  4. Singapour
  5. Tokyo
  6. Shanghaï
  7. Toronto
  8. Sydney
  9. Zurich
  10. Pékin
  11. Francfort
  12. Montréal
  13. Melbourne
  14. Luxembourg
  15. Genève

La rédaction vous recommande :