Photo : everythingpossible / 123RF

Avant de recommander un placement, les conseillers ont maintenant la possibilité d’utiliser un nouvel outil proposé par Morningstar qui permet d’évaluer un éventail d’alternatives.

Le Module Diligence requise comporte plusieurs fonctionnalités, dont la capacité de filtrer une gamme de produits pour obtenir un éventail d’alternatives et une sélection de placements appropriés. Il aide ainsi les conseillers à répondre à la nouvelle exigence règlementaire sur la connaissance des produits des réformes axées sur le client, proposées par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), qui doivent entrer en vigueur en décembre.

« Au cœur des réformes axées sur le client se trouve l’engagement renouvelé d’aligner les stratégies de placement sur les besoins de l’investisseur et leur profil de risque, explique Ian Tam, directeur de la recherche sur les placements à Morningstar Canada. Le Module Diligence requise [fournit] aux conseillers un flux de tâches simplifié leur permettant d’examiner facilement un éventail d’alternatives adéquat pour chaque recommandation. »

Une récente enquête menée par Morningstar auprès de I’industrie a révélé que les firmes et les conseillers avaient des incertitudes quant à leur capacité à répondre de la manière qui convient à cette exigence réglementaire. Près des deux tiers des conseillers financiers (64 %) ont indiqué qu’ils étaient « tout seuls », sans soutien de leur siège social, à naviguer l’obligation d’un éventail d’alternatives adéquat. Pourtant, 36 % des personnes interrogées ont indiqué qu’elles ne comprenaient que « peu » ou « pas du tout » les réformes axées sur le client.

Par ailleurs, seulement 39 % des sièges sociaux croyaient que leur firme était préparée à aider les conseillers à « instituer un processus simple, normalisé et vérifiable pour trouver un éventail d’alternatives adéquat. »

« Les firmes qui pourront aisément inscrire les exigences des réformes axées sur le client dans leurs opérations auront plus de chances de créer des processus de conformité clairs et durables tout en minimisant l’impact sur leurs conseillers », soutient Alan Moorhouse, chef des solutions produit et client à Morningstar.

Le Module Diligence requise est un ajout aux capacités de recherche existantes de Morningstar, et il peut être aisément activé pour les firmes qui utilisent le Laboratoire Morningstar Advisor sous licence. Il est aussi offert aux firmes de gestion de patrimoine et leurs conseillers qui ne sont pas actuellement licenciés pour utiliser le produit. Le module est applicable aux fonds communs, aux fonds négociés en Bourse (FNB) et aux données sur les actions, et des types de placement supplémentaires sont envisagés pour des lancements ultérieurs.