mihtiander / 123RF

Les nouveaux produits financiers offrent un grand nombre d’options aux clients pour atteindre leurs objectifs financiers. En revanche, choisir parmi ces solutions s’avère complexe.

Avant d’opter pour un nouveau produit financier, qu’il s’agisse d’un compte bancaire, d’un prêt hypothécaire ou d’une carte de crédit, les consommateurs doivent plus que jamais magasiner pour bien évaluer leurs options, indique iA Gestion privée de patrimoine.

En ce Mois de la littératie financière, l’institution offre quelques conseils en matière de consommation de produits financiers qu’il peut être utile de rappeler à vos clients.

  • Avant d’ouvrir un nouveau compte bancaire, effectuer une recherche en ligne est utile pour s’informer sur les services offerts et les caractéristiques associées à chaque type de compte. Votre client préfère-t-il réaliser ses opérations bancaires en personne ou est-il plus à l’aise dans l’univers virtuel? Sa situation permettra d’évaluer la formule qui répond le mieux à ses besoins.
  • La recherche d’un prêt hypothécaire pour l’achat d’une nouvelle maison représente un engagement financier important. Il est important de magasiner les taux d’intérêt et les conditions, par exemple la possibilité d’effectuer des paiements ponctuels plus importants, car les conditions varient d’un établissement à l’autre. Ces renseignements peuvent contribuer à améliorer la situation financière de votre client à long terme.
  • Vous pouvez rappeler à vos clients de bien lire les documents explicatifs et les formulaires avant de signer une entente avec une institution financière. Cet exercice peut paraître fastidieux, mais il est très instructif. En prenant connaissance de toutes les modalités liées au produit, ils auront une meilleure compréhension de ce à quoi ils s’engagent et pourront mieux évaluer leur capacité à faire face à ces obligations.
  • La fraude et la cybercriminalité sont en hausse. Il est facile de tomber dans les pièges des arnaqueurs, qui utilisent toutes sortes de moyens pour arriver à leurs fins : téléphone, courriel ou texto. Vous rendrez service à vos clients en les prévenant des principaux risques. Vous pouvez aussi leur indiquer comment réagir s’ils ont un doute sur un interlocuteur, par exemple, en lui demandant son nom et ses coordonnées pour appeler son organisation.
  • Il est tentant de céder à l’attrait de nouveaux types de placements qui promettent des gains alléchants, mais un niveau de risque élevé. Il existe aussi des « conseillers-robots » qui imposent des frais moins élevés avec des services limités. En connaissant bien vos clients, vous pouvez les aider à choisir parmi les produits qui correspondent le mieux à leurs objectifs et à leur horizon de placement, ainsi qu’à leur tolérance au risque.

Face à tous ces changements, vos conseils peuvent aider vos clients à choisir les bonnes options pour atteindre leurs objectifs financiers.