Flèche noire indiquant le haut et sur laquelle est apposé le symbole de pourcentage.
Photo : DNY59 / iStock

Les options, ces instruments financiers qui donnent le droit d’acheter ou de vendre un titre à un prix prédéterminé avant ou à une date d’expiration, sont très en vogue auprès des investisseurs. Alors qu’avant ces produits étaient réservés aux experts, aujourd’hui tout le monde y a accès et plusieurs investisseurs se laissent tenter dans l’espoir de gagner rapidement de l’argent sans avoir à débourser la totalité du coût d’achat des actions de la société, constate Investopedia

2021 a ainsi été une année record pour ces contrats dérivés, révèle Cboe Global Markets. Neuf des dix jours de négociation d’options d’achat les plus actifs de l’histoire ont eu lieu cette année. Un nombre record de 39 millions de contrats d’options ont changé de mains au cours d’une journée moyenne cette année. Il s’agit d’une hausse de 31 % par rapport à l’an passé et le montant le plus élevé jamais enregistré depuis que les options négociées en Bourse ont commencé à l’être, en 1973.

En fait, les options sont si populaires que la valeur actuelle de ces contrats en circulation a dépassé celle des actions, selon Cboe Global Markets. Les entreprises comme Apple, Tesla et Amazon ont été particulièrement populaires auprès des investisseurs. Des options de Tesla d’une valeur d’environ 80 milliards de dollars (G$) auraient changé de mains quotidiennement en 2021, soit près du quadruple de la valeur négociée de ses actions.

Cet engouement s’explique notamment grâce à l’accessibilité des options et une meilleure connaissance des avantages qu’elles apportent. Les investisseurs peuvent utiliser ces instruments pour parier efficacement sur l’orientation future du cours des actions, à un coût bien moindre. Sans compter que les courtiers en ligne permettent d’accéder aux marchés d’options sans trop de coûts en commissions.

CRAINTES ET INQUIÉTUDES DANS LE MILIEU FINANCIER 

Les experts craignent que ce pic d’activité ne crée des problèmes. Les options favorisant le court-termisme, cela pourrait se traduire par une plus grande volatilité sur les marchés boursiers.

En général, lorsque les investisseurs paient pour acheter des actions à un prix fixe à une date ultérieure, les vendeurs d’options achètent pour couvrir leur position, ce qui contribue à la hausse des marchés. Mais l’inverse est également vrai. Ainsi, si de nombreux investisseurs commencent à acheter des options de vente baissières, cela pourrait exacerber la vente des actions des entreprises.

Une autre crainte est que le succès des investissements en option attire les masses à se lancer sur le marché des produits dérivés sans en comprendre les termes et toutes les implications. Si le fonctionnement des options n’est pas sorcier, il est important de le comprendre pleinement avant de se lancer.