Photo : 123RF

L’Autorité des marchés financiers (AMF) poursuit au pénal un ancien courtier en assurances de Saguenay, accusé d’avoir sollicité des investisseurs sans détenir les permis requis.

Le gendarme des marchés financiers a déposé 69 chefs d’accusation à l’encontre de Martin Lefebvre et de son entreprise, Gestion immobilière 25. M. Lefebvre est accusé de 25 chefs d’exercice illégal de l’activité de courtier en valeurs mobilières, et de 22 chefs d’aide au placement sans prospectus.

L’entreprise GI 25, aussi appelée 9246-8420 Québec inc., fait face à 22 chefs d’accusation de placement sans prospectus.

Entre mars 2011 et novembre 2014, Martin Lefebvre aurait sollicité plusieurs personnes pour leur proposer d’investir dans un projet immobilier de son entreprise GI 25, indique l’enquête de l’AMF. Il leur aurait fait des promesses de rendement.

Plusieurs de ces personnes étaient des clients du cabinet d’assurance qui employait M. Lefebvre à l’époque.

L’AMF ne précise pas les montants perdus, mais 230 000 $ auraient été investis, et une vingtaine de personnes auraient subi des pertes, indique Radio-Canada.