Un marteau de justice sur un bureau.
Photo : phartisan / 123RF

Le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF) a ordonné la radiation permanente et immédiate de Karim Skakni.

Alors qu’il agissait comme représentant de courtier pour un courtier en épargne collective, ce dernier s’est approprié des sommes importantes en puisant dans le compte de clients en plus de détourner des fonds. Cela fait partie des infractions les plus graves que peut commettre un représentant.

Ainsi, il a déposé plus de 100 000 $ appartenant à différents clients dans son compte bancaire. Il a également transféré plus de 90 000 $ du compte d’un de ses clients dans celui d’un autre afin de camoufler l’appropriation. Ces faits se sont déroulés dans la région de Montréal entre 2015 et 2016.

Karim Skakni a été reconnu coupable de huit chefs d’accusation, ce qui lui a valu une radiation permanente pour chacun de ces chefs. Il a également été condamné au paiement des déboursés prévus dans la règlementation. Le comité de discipline a jugé qu’aucun facteur atténuant ne permettait d’imposer une radiation temporaire au lieu de la peine encourue. Il considère que Karim Skakni a agi avec préméditation et a profité de sa position auprès d’une institution financière pour trahir la confiance de ses clients.

L’intimé était absent lors de la tenue de l’audience.