Juge donnant son verdict à la cour.
Photo : nejron / 123RF

François Sarr a été radié pour une durée de 10 ans par le comité de discipline de la Chambre de la sécurité financière (CSF).

L’intimé, accusé d’avoir « obtenu sans justification et d’avoir utilisé une somme d’au moins 2 000 $ provenant du compte de ses clients » entre le 15 janvier 2018 et le 31 mai 2018, a plaidé coupable.

Selon le document de cour, un accusé dans une telle situation pourrait s’attendre à une radiation permanente, mais dans ce cas-ci le jugement a été plus clément.

Les procureurs ont recommandé au comité d’appliquer une sanction moins sévère que celle de la radiation permanente en raison des différents facteurs atténuants soit : l’expérience de l’intimé, qui travaillait depuis six ans au moment de l’infraction; l’absence d’antécédents disciplinaires; le congédiement de l’intimé par son employeur; le fait que l’intimé ne travaille pas actuellement.

Cette exclusion temporaire de 10 ans lui interdisant tout « acte relatif aux activités de représentant » est exécutoire depuis le 1er octobre 2020.