Courtoisie Desjardins

Depuis l’été dernier, le Mouvement Desjardins a attribué 80 millions de dollars pour le déploiement de sa nouvelle génération de guichets automatiques à travers le Québec et l’Ontario. Mais si les appareils seront plus performants, il y aura beaucoup moins de guichets dans les deux provinces.

Depuis quelques mois, la Coopérative a fait beaucoup parler d’elle en lien avec la fermeture de différents points de service et de guichets. L’institution financière a même été convoquée à l’Assemblée nationale pour expliquer sa vision sur l’accès aux services financiers de proximité en région.

Il faut savoir, qu’entre 2001 et 2017, près de 800 guichets automatiques Desjardins ont disparu du paysage québécois, selon un article de Radio-Canada.

La Coopérative explique notamment cette diminution de guichets par la baisse du nombre de transactions enregistrées. En mars de cette année, Guy Cormier a toutefois annoncé que le Mouvement remplacerait environ 2 000 guichets dans la province.

L’objectif de ces nouveaux guichets est de rendre l’expérience client plus conviviale, explique le quotidien Le Soleil. Durant les cinq premiers mois de l’année 2018, l’institution financière a testé ses installations dans une dizaine de points de vente. À la suite de ce test, trois modèles de guichets ont été retenus.

Le premier modèle est l’Express, qui offre toutes les fonctions habituelles d’un guichet, sauf la fonction de dépôt et de l’imprimante à livret. Le Pleins services offre également toutes les fonctions habituelles d’un guichet, sauf l’imprimante à livret et finalement le dernier type de guichet est le Pleins services avec imprimante.

Une des innovations de ces guichets permet au client de préprogrammer son retrait sur son téléphone intelligent avant d’arriver au guichet. « Il s’agira d’une fonction de retrait sans contact avec l’appareil.  L’interface sur l’appareil est aussi très similaire à celle sur l’application mobile de Desjardins. Certains consommateurs vont réaliser leurs transactions de façon intuitive. Nous avons de très bons commentaires », explique Jean-Benoît Turcotti, conseiller en communications en soutien au réseau des caisses.

La transformation du réseau de guichets en elle-même a déjà commencé en Estrie, mais le chantier devrait s’échelonner jusqu’en décembre 2019. Cette technologie devrait arriver dans la région québécoise au cours du printemps prochain.

À ce jour, 304 guichets ont été installés à travers la province et plus de deux millions de transactions y ont été effectuées, avance Desjardins. Pour aider les usagers à comprendre le bon fonctionnement de ces guichets, la coopérative a mis en place des équipes dans les caisses pour répondre aux questions.