Photo : 123RF

Celsius Network, une plateforme d’intérêts et de prêts sur cryptomonnaies dans laquelle la Caisse de dépôt a un important investissement, a annoncé qu’elle gelait les retraits et les transferts de ses 1,7 million de clients.

L’entreprise a évoqué « les conditions extrêmes » dans le marché des cryptomonnaies pour justifier sa décision, dans un billet de blogue publié dimanche. « Nous prenons cette décision afin de mettre Celsius dans une meilleure posture afin d’honorer, à long terme, ses obligations. »

En avant-midi lundi, la valeur du Bitcoin, la cryptomonnaie la plus utilisée, reculait de 18,58 % à 22 799,90 de dollars américains ($ US).

En octobre dernier, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et son partenaire WestCap avaient annoncé un investissement de 400 M$ US dans l’entreprise américaine.

L’investissement a été critiqué tandis que Celsius Network est dans la mire des autorités boursières des États-Unis, qui enquêtent sur l’industrie afin de savoir si les plateformes, comme celle de Celsius, doivent être régies par la Securities and Exchange Commission (SEC).

En commission parlementaire en mai, le président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Louis Morisset, avait dit que le chien de garde québécois des marchés boursiers collaborait à l’enquête de la SEC.

« On continue de comprendre d’abord ce qu’ils font. […] Il se peut que ce qu’ils font en ce moment ne respecterait pas la réglementation en vigueur. Ils émettent des valeurs immobilières, ils distribuent des valeurs mobilières », avait-il dit.

Il n’a pas été possible d’avoir une réaction immédiate de la Caisse de dépôt.