ra2studio / 123RF

Un investisseur potentiel qui se méfiait d’un investissement qu’on lui proposait a reçu une récompense de 3 M$ US pour avoir informé les autorités de réglementation.

La Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a accordé deux récompenses, d’un montant total de plus de 6 M$ US, à deux dénonciateurs différents qui ont alerté l’organisme de réglementation d’un soupçon de mauvaise conduite.

Dans un cas, la SEC a constaté qu’un investisseur avait alerté l’autorité de réglementation après avoir été « sollicité pour investir dans un produit qui, selon lui, faisait l’objet de fausses déclarations ».

Cette information a donné lieu à une enquête, et l’informateur a ensuite coopéré avec le régulateur, ce qui a donné lieu à une récompense de 3 M$ US.

L’autre cas concerne un initié qui a d’abord fait part de ses inquiétudes en interne, avant de déposer une dénonciation auprès de la SEC. Il a également été récompensé de 3 M$ US.

« Lorsqu’ils ont été confrontés à des actes potentiellement répréhensibles, les dénonciateurs d’aujourd’hui ont refusé de fermer les yeux, et ont choisi de faire ce qu’il fallait en les signalant à la SEC », rapporte Creola Kelly, chef du bureau des dénonciateurs de la SEC, dans un communiqué.

« Les initiés comme les outsiders peuvent avoir un impact énorme sur la capacité de la SEC à détecter les fautes professionnelles et à protéger les investisseurs lorsqu’ils décident de devenir des dénonciateurs », rappelle-t-elle.

La SEC a maintenant accordé environ 1,3 G$ US à 276 dénonciateurs depuis l’émission de sa première récompense en 2012.