kantver / 123RF

La société torontoise Wealthsimple a vendu son portefeuille d’activités américaines à la société new-yorkaise Betterment Holdings.

La vente, annoncée jeudi, impliquera le transfert de tous les clients et comptes américains de Wealthsimple à Betterment, une société de gestion de patrimoine numérique. L’accord exclut la technologie, les opérations et les employés de Wealthsimple.

« Nous sommes ravis d’accueillir ces clients et de les aider à s’assurer un meilleur avenir financier, a déclaré Sarah Levy, PDG de Betterment, dans un communiqué. C’était une excellente occasion pour nous d’élargir notre base de clients, et nous continuerons à être agressifs dans les opportunités qui permettent d’accélérer nos objectifs commerciaux. »

Les comptes seront transférés à Betterment d’ici juin 2021.

« Alors que notre concentration est actuellement portée sur nos activités au Canada, notre priorité absolue a consisté à trouver un partenaire pour nos activités aux États-Unis qui partage notre engagement à faire passer les clients en premier, a déclaré Michael Katchen, cofondateur et PDG de Wealthsimple, par voie de communiqué. Ce fut un privilège de servir nos clients américains, et nous sommes convaincus que leurs investissements continueront à être entre de bonnes mains avec Betterment. »

Wealthsimple a fait son entrée sur le marché américain en 2017. Le robot-conseiller possède également une division au Royaume-Uni.

Ce n’est pas la première fois que Wealthsimple se sépare d’une de ses divisions. La société de technologie a vendu son activité de conseil, Wealthsimple for Advisors, à la société torontoise Purpose Advisor Solutions au début de l’année 2020.