Entre 98,9 et 99,8, la différence n’est pas énorme. À peine 0,9. Mais cette erreur de frappe, d’un employé du ministère de l’Économie d’Espagne vaut… 10 milliards d’euros.

Le contexte : le gouvernement espagnol écrit, dans son projet de budget pour l’année 2014, que la dette espagnole devrait atteindre 99,8 % du PIB. Seulement, ce n’est pas vrai. C’est plutôt 98,9 % du PIB… soit 10 milliards d’euros de moins! « C’est une erreur », a affirmé une porte-parole du ministère de l’Économie. Une coquille qui aurait pu affoler les marchés, qui surveillent de très près la quatrième économie d’Europe.