L’Institut québécois de planification financière (IQPF) vient d’accueillir 240 nouveaux diplômés, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué.

C’est quatre de plus qu’en 2016, où l’IQPF avait décerné à 236 personnes le titre de Pl. Fin., une hausse de 10 % sur un an. Sur une période de 10 ans, le nombre moyen de diplômés s’élève à 170 par promotion, écrivait Conseiller l’an dernier.

Cette année, les 240 nouveaux diplômés comptent 33 % de femmes et 67 % d’hommes. Ils sont actifs dans les institutions financières (33 %), le secteur du placement (44%), celui de l’assurance (5 %) et dans d’autres catégories (18 %).

La remise des diplômes s’est déroulée samedi en présence de près de 600 invités, sous la présidence d’honneur de Martin Thibodeau, président de la direction du Québec pour la Banque Royale.

« En décidant de faire affaire avec un planificateur financier diplômé de l’IQPF, le consommateur choisit de faire confiance à un professionnel de haut calibre, dont la formation et les compétences sont reconnues », a notamment déclaré ce dernier dans un discours.

« Vous constituez la relève et je suis convaincu que vous apportez avec vous des idées novatrices qui contribueront à la vitalité de notre profession et à façonner le futur de la planification financière », a pour sa part mentionné Sylvain B. Tremblay, président du conseil d’administration de l’Institut.

ET LES LAURÉATS DES BOURSES SONT…

Au cours de cette cérémonie, les noms des récipiendaires de la bourse Charles-Pelletier – RBC Banque Royale, de la bourse Éditions Yvon Blais et de la bourse IQPF ont par ailleurs été dévoilés. Celles-ci récompensent les efforts des étudiants ayant obtenu les trois meilleures notes à l’examen de l’IQPF pour la promotion 2016.

La bourse Charles-Pelletier – RBC Banque Royale a été attribuée à Marc-Olivier Godbout, qui a obtenu le meilleur résultat. À l’emploi du Groupe Investors, il a reçu la note de 96 %.

De son côté, la bourse Éditions Yvon Blais a été attribuée aux deux personnes qui ont obtenu la deuxième meilleure note : Vincent Berthiaume, employé de la Banque Nationale, et Stéphanie Le Bel, employée au Groupe Investors. Tous deux ont obtenu 94 %.

Pour sa part, Marc-André Koolen, également à l’emploi du Groupe Investors, s’est vu remettre la bourse IQPF pour avoir obtenu la troisième meilleure note, soit 93 %.

L’Institut a également profité de la cérémonie pour honorer « la performance exceptionnelle en tant que formateur » de Jean Turcotte, B.A.A., LL.B., Avocat, D. Fisc., Pl. Fin., TEP, en lui décernant le titre de Formateur en formation professionnelle 2016.

Toujours samedi, Jocelyne Houle-LeSarge, présidente-directrice générale et secrétaire de l’IQPF, a procédé à un tirage parmi les nouveaux diplômés présents pour leur présenter le prix de la relève, offert par Sylvain B. Tremblay. Il s’agissait de deux participations gratuites au congrès 2017 de l’organisme, qui se tiendra les 15 et 16 juin prochains au Fairmont Tremblant.

La rédaction vous recommande :