Voulant profiter de « l’énorme potentiel » que présente l’Inde, la Banque Royale annonce l’ouverture d’un premier bureau de représentation dans la plaque tournante financière de Bandra Kurla, à Mumbai.


Le plan d’affaire de la Royale au pays de Gandhi est axé sur trois éléments :

* Offrir aux banques et aux sociétés indiennes des produits et services des marchés des capitaux, y compris des titres de créances mondiaux.

* Fournir des services de gestion de patrimoine à des particuliers fortunés.

* Offrir des services de correspondance bancaire et des services liés au commerce international aux institutions financières indiennes.

Avec l’ouverture de ce bureau, la Banque Royale concrétise son programme d’expansion à l’extérieur de l’Amérique du Nord, dans des régions où elle croit être concurrentielle. « L’Inde est un choix naturel pour notre stratégie en Asie. L’Inde présente une demande en croissance dans les domaines dans lesquels RBC est concurrentielle: financement d’infrastructures et de projets, énergie, mines et métaux, produits structurés, négociation de devises et d’obligations et services de gestion de patrimoine », a indiqué Gordon Nixon, pdg de la Banque Royale.

L’ouverture d’un bureau de représentation renforce les liens déjà solides de RBC avec les Indiens habitant au Canada. En effet, il s’agit de la deuxième population immigrante d’Asie la plus importante au Canada après la Chine.

Manchettes Dans Industrie

La semaine en rafale

Tout sur les nominations, les produits et les services financiers les plus récents.

  • 18 janvier 2019 17 janvier 2019
  • 00:01

Radié à vie pour avoir emprunté à ses clients

Il refuse de révéler l'usage qu'il a fait de l'argent.

Grands titres

Un retraité de plus toutes les huit minutes

La plupart n’ont pas d’objectifs financiers précis.

Les robots-conseillers ralentis par la baisse des marchés?

Ils risquent de sous-performer.

Des recommandations pour améliorer le sort des aînés

Cet organisme propose de doubler la prestation de décès du RRQ.

L’importance de miser sur de bons dirigeants

S’intéresser aux cadres d’une société protégerait des baisses de marché.