Propriétaire de la Bourse de Toronto et de la Bourse de croissance TSX, le Groupe TSX est actuellement en mission commerciale en Australie. Il tente de convaincre les entreprises là-bas d’inscrire leurs actions au pays de Stephen Harper.

L’Australie compte plusieurs sociétés de grande taille qui sont en croissance, mais la disponibilité du capital y est limité en raison de l’étroitesse du marché domestique. En effet, la population de l’Australie n’est que de 20,1 millions d’habitants.

La difficulté à trouver du financement entrave la croissance de ces entreprises et en fait des cibles potentielles d’acquisition. En s’inscrivant à la Bourse de Toronto, elles auront accès au capital nord-américain sans pour autant être tenues de respecter la réglementation stricte des États-Unis, dit le Groupe TSX. En outre, elles augmenteront leur visibilité au plan international.

Depuis le début de l’année, sept entreprises australiennes ont inscrit leurs actions à la cote de la Bourse de Toronto.