Le secteur de l’investissement joue un rôle central dans l’économie canadienne et les valeurs mobilières ont quant à elles une place prédominante dans le secteur des services financiers, montre une compilation de statistiques de l’Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM).

Celles-ci permettent en effet aux entreprises et aux gouvernements de mobiliser des capitaux propres et d’emprunt, ce qui stimule la croissance économique et la création d’emplois, en plus d’aider les investisseurs et les épargnants à atteindre leurs objectifs financiers, analyse son président Ian Russell.

Ian Russell souligne par ailleurs qu’en 2017, le secteur de l’investissement au Canada a aidé des entreprises canadiennes inscrites en Bourse à recueillir 77,1 G$ en actions sur les marchés secondaires publics et privés. Il a permis à 38 entreprises de s’inscrire en Bourse et de recueillir 5,1 G$ avec des premiers appels publics à l’épargne, ainsi qu’aux gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux d’amasser $203,8 G$ en émettant des titres d’emprunt pour financer l’amélioration des infrastructures publiques. Il a enfin aidé des entreprises canadiennes à mobiliser 108,1 G$ en obligations pour financer leur exploitation.

La rédaction vous recommande :