Selon les données de Statistique Canada, en juin, les exportations de marchandises du Canada ont fléchi pour un troisième mois consécutif, entraînées par le plus important recul du secteur des machines et de l’équipement en15mois. Les importations ont, quant à elles, légèrement augmenté, mais pas suffisamment, puisque l’excédent commercial du Canada par rapport à tous ses partenaires commerciaux a baissé, passant de5,9milliards de dollars en mai à5,3milliards de dollars en juin.

En juin, les exportations ont dégringolé de1% pour s’établir à39,3milliards de dollars, par rapport au montant révisé de39,7milliards de dollars en mai. L’augmentation des exportations des secteurs des produits énergétiques, des produits chimiques, de plastiques et d’engrais, ainsi que d’autres biens de consommation, a principalement été neutralisé par le secteur des machines et de l’équipement, en chute de 18,7%. Ce recul a contribué à la plus importante baisse du secteur en15mois(-4,2%), portant les exportations de ce secteur à7,9milliards de dollars en juin. Le secteur des produits de l’automobile a aussi régressé pour un troisième mois consécutif, en repli de 1,7%.

Quant aux importations, elles ont augmenté de 0,6% pour s’établir à34,1milliards de dollars en juin, comparativement au montant révisé de33,9milliards de dollars en mai. Cette hausse est surtout due à une croissance importante dans le secteur des biens industriels. Après trois mois de déclin, les importations de ce secteur ont crû de3,6%.

L’excédent commercial du Canada avec les États-Unis est demeuré pratiquement le même(7,7milliards de dollars), puisque les exportations et les importations ont augmenté presque au même rythme. En outre, la valeur des exportations vers des pays autres que les États-Unis a décliné, alors que celle des importations provenant de ces pays a monté, chiffrant le déficit commercial avec ces pays à2,4milliards de dollars.