Photo : 123rf

On présente souvent l’or comme la valeur refuge par excellence. Mais d’autres placements sont parfois présentés ainsi…

Même le bitcoin est parfois présenté comme une valeur refuge. Morningstar a donc passé en revue les critères qui devraient déterminer si un placement peut être qualifié comme une valeur refuge, ou pas.

Tout d’abord, un placement refuge doit conserver sa valeur ou même l’augmenter, quand la plupart des autres actifs sont orientés en baisse. Cela devrait se vérifier durant les périodes d’incertitude économique, et même quand les marchés sont en chute.

PLACEMENT LIQUIDE

Une valeur refuge ne peut pas se passer de la liquidité. Elle doit pouvoir facilement s’échanger contre de l’argent liquide. Cela suppose l’existence d’un marché actif où cet échange peut avoir lieu rapidement à tout moment, précise Morningstar. L’immobilier ne correspond donc pas à cette définition, puisqu’il peut être long de céder un bien immobilier.

PLACEMENT UTILE

Un actif refuge ne peut pas se contenter de stocker de la valeur. Il doit aussi avoir une autre fonction : cela signifie qu’il existe une demande permanente pour ce placement. Cela lui permet d’être moins dépendant des fluctuations à court terme. L’immobilier répond à ce critère, puisqu’il permet d’héberger des résidents ou des entreprises. Mais nombre de devises étrangères n’y répondent pas : celles qui ne sont pas acceptées comme moyen de paiement hors de leur territoire d’émission.

PLACEMENT RARE

L’offre d’une valeur refuge doit demeurer stable comparativement à sa demande. Si l’offre surpasse durablement la demande, la valeur du placement chutera. Par exemple, les biens matériels ne peuvent pas être produits de manière illimitée, mais les liquidités peuvent l’être, en théorie.

PLACEMENT EN DEMANDE PERMANENTE

Une valeur refuge doit être demandée en tout temps, y compris dans l’avenir. Si elle peut être remplacée, elle ne peut pas être un refuge. Cette confiance permet de stocker de la valeur dans une perspective de long terme. Un placement refuge doit aussi voir son utilité se maintenir dans le futur. C’est pourquoi une marchandise agricole et la plupart des biens de consommation ne peuvent pas être des valeurs refuges.

L’or répond à la totalité de ces critères. Quant aux cryptomonnaies, l’avenir le dira…