Photo : gopixa / 123rf

Un Américain sur deux croit que la volatilité des marchés financiers est bonne pour augmenter ses rendements.

Pas moins de 48 % des adultes américains sont de cet avis, indique un sondage réalisé pour l’American institute of CPAs (AICPA).

La volatilité grandissante des marchés financiers n’est donc pas pour les effrayer. Au premier trimestre 2018, le S&P 500 a connu 23 jours avec des variations de 1 % et plus. C’est trois fois plus qu’au premier trimestre 2017. Et malgré cela, 37 % des Américains décrivent les marchés financiers comme étant stables.

Les plus optimistes sont les Américains âgés de moins de 54 ans : 6 sur 10 voient dans la volatilité une occasion d’améliorer leurs profits. Et plus ils sont jeunes, plus ils voient les transactions risquées comme un moyen de s’enrichir facilement. Au-dessus de 54 ans, ils ne sont qu’un sur trois à avoir la même vision positive.

L’ATOUT DE L’EXPÉRIENCE

Cette différence selon l’âge des répondants est décisive, selon l’association américaine des comptables professionnels agréés. Les plus âgés ont une plus grande expérience des marchés financiers. Les plus jeunes ne sont pas aussi conscients des retournements possibles, inhérents à ces marchés.

« Investir ne signifie pas devenir riche rapidement, il y a un risque financier important à miser sur un marché volatil avec l’espoir de gains importants, met en garde Greg Anton, le président de la commission pour la littératie financière de l’AICPA. Pour la plupart des gens, il est préférable de chercher à obtenir des gains progressifs sur une longue période. »