Le gouvernement fédéral a signé hier une série d’ententes avec des organismes de développement économique afin de soutenir la croissance des PME et des collectivités locales.

Les 57 Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et 10 Centres d’aide aux entreprises (CAE) que compte le Québec bénéficieront d’un financement stable de 86 millions de dollars sur les trois prochaines années.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à investir dans la création d’emplois, élément clé de la croissance économique du pays et de la prospérité des Canadiens. De leur côté, les collectivités doivent favoriser une stratégie de diversification et miser sur l’innovation pour développer des avantages compétitifs régionaux durables.

« Les SADC et CAE sont de fidèles alliés du développement économique régional, affirme dans un communiqué Greg Fergus, secrétaire parlementaire de Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique. En Outaouais, nous avons la chance de compter trois SADC, et je peux témoigner de leur valeur ajoutée, que ce soit pour des projets de démarrage, de modernisation ou d’expansion de nos PME. Je veux saluer le travail incessant de ces organismes pour assurer la prospérité de nos régions. »

Au Québec, chaque année, environ 10 000 entreprises bénéficient des services de ces deux organismes, ce qui se traduit par un investissement annuel moyen de 70 millions de dollars dans les collectivités québécoises. Les SADC, en outre, s’engagent annuellement dans plus de 1 250 projets de développement économique.

« Les SADC et les CAE forment un tandem essentiel au développement économique des régions du Québec, affirme le ministre Bains. Clairement axées sur les besoins des collectivités, leurs actions mènent à la création et au maintien d’emplois de qualité dont profite inévitablement la classe moyenne. La combinaison croissance économique et création d’emplois produit immanquablement des collectivités fortes où il fait bon vivre. »

La rédaction vous recommande :