Les coûts des soins de santé seront l’enjeu principal dans le domaine de l’assurance collective en 2014, selon une étude réalisée par Morneau Shepell.

L’enquête Rémunération – Tendances et prévisions montre que les employeurs canadiens se soucieront également de la gestion de l’invalidité et de la santé mentale l’année prochaine.

Près de sept employeurs canadiens sur dix (68 %) ont identifié les coûts de la santé comme l’enjeu principal. Il s’agit d’une augmentation importante par rapport au 45 % enregistré lors du sondage de l’année dernière.

Quant aux coûts, Morneau Shepell souligne l’importance de prêter attention à la hausse des prix des médicaments spécialisés. Ces médicaments représentent une ordonnance sur 100, mais 28 % du coût total des médicaments.

Par contre, malgré les coûts, les résultats du sondage témoignent de l’importance que les entreprises au pays attribuent à leur régime d’assurance collective. L’on constate que 15 % des participants ont amélioré leurs programmes de soins de santé au cours des deux dernières années et 10 % envisagent d’y apporter des améliorations en 2014.

Santé mentale

Le sondage révèle également que la santé mentale, qui est l’une des causes de l’absentéisme des travailleurs, demeurera un sujet important l’année prochaine.

Environ 40 % des entreprises canadiennes prévoient offrir de la formation à leurs gestionnaires, afin de réduire les coûts attribuables à la santé mentale. Le coût annuel, pour les employeurs canadiens, lié à l’absentéisme et au présentéisme s’élève à 6,3 millions de dollars.

Enjeux principaux pour 2014

En pourcentage des participants (2013)

  • Coûts des soins de la santé 68 % (45 %)
  • Gestion de l’invalidité 45 % (34 %)
  • Compétitivité 32 % (21 %)
  • Conception de régime 27 % (11 %)
  • Administration des régimes 21 % (14 %)