Edhar Yuralaits / 123RF

Secret de Polichinelle: il n’est jamais facile de dénicher la perle rare pour toute entreprise qui cherche à combler un poste au sein de son organisation. À ce sujet, Randstad Canada rappelle les erreurs courantes à éviter au moment de l’embauche d’employés afin de maximiser les chances de dénicher le bon candidat du premier coup.

Jan Hein Bax, président de Randstad, Canada, confirme d’ailleurs qu’il peut être ardu de trouver le bon candidat, que ce soit pour pourvoir à un nouveau poste ou pour remplacer un employé qui quitte son poste. «Il arrive que les employeurs aient de la difficulté à trouver le bon candidat qui possède les qualifications et qui correspond à l’entreprise et à sa culture. L’affichage de postes, les entrevues et les examens sont des étapes qui prennent beaucoup de temps.»

Monsieur Bax rappelle également que le fait d’embaucher le mauvais candidat peut causer énormément de tort à une entreprise. «Les erreurs liées à l’embauche peuvent être plus coûteuses qu’on le croit. Ces erreurs peuvent comprendre le coût du licenciement, du remplacement et de la perte de productivité. Elles peuvent avoir une incidence sur le résultat net de l’entreprise, et sur le moral et la productivité des autres employés.»

Randstad profite de l’occasion pour rappeler aux propriétaires et aux gestionnaires d’entreprises les erreurs souvent commises et qu’il faut impérativement éviter au moment de recruter des candidats. Voici plusieurs conseils qui permettront de les éviter:

  1. DÉTERMINER LES CRITÈRES AUXQUELS DOIT SATISFAIRE LE CANDIDAT – Avant de combler un poste, l’entreprise doit clairement définir l’expérience, la personnalité, l’éducation, l’expérience de travail et les compétences techniques et générales que doit posséder le candidat.
  2. EMBAUCHER SANS FAIRE PASSER D’EXAMEN – Certains examens permettent d’indiquer si un candidat répond adéquatement aux critères recherchés. À l’aide de ces outils de présélection, le gestionnaire peut donc évaluer les connaissances des candidats avant de leur faire une offre.
  3. EMBAUCHER UN CANDIDAT APRÈS LA PREMIÈRE ENTREVUE – Il est important de faire passer de nombreuses entrevues à un candidat et de ne pas l’embaucher après la première entrevue. Il se peut que le candidat révèle d’autres aspects de sa personnalité après la première entrevue.
  4. SOUS-ESTIMER LA PERSONNE SANS EMPLOI – Une personne qui n’occupe pas d’emploi actuellement peut être le bon candidat pour une entreprise. De nombreux candidats intéressants n’occupent pas d’emploi pour le moment.
  5. VÉRIFICATION DES RÉFÉRENCES FAIBLE OU INEXISTANTE – Il est important de savoir comment effectuer une vérification détaillée des références. Une bonne vérification permet d’examiner les compétences et la personnalité du candidat.

Monsieur Bax tient à rappeler en terminant que «lorsque vous embauchez les meilleurs candidats, vous profitez d’avantages tels que la productivité, la loyauté, l’innovation, l’esprit d’équipe et de bons résultats nets».