Il vaut la peine de bien revoir tous les calculs et de valider toutes les affirmations avant de sceller l’achat d’une franchise.

Le ministère américain de la PME, la Small Business Administration, propose un petit précis de vérifications à mener pour compléter une vérification diligente.

Le franchiseur a l’obligation légale de vous fournir tous les documents pertinents à l’évaluation financière, aux bénéfices, aux études de marché, etc.

Une fois qu’on a ces documents en main, il vaut mieux s’assurer de leur véracité.

Voici comment :

Parlez aux gens : Il importe de prendre le téléphone et de vraiment contacter toutes les références soumises par le franchiseur. Par ailleurs, la SBA recommande de rencontrer les ex-franchisés en personne. On leur demande de raconter leur expérience, ce qu’ils ont retenu de l’aventure, etc.

Refaites les calculs : Est-ce que les chiffres sur le rendement, les bénéfices et les coûts d’opérations sont justes ? Pour les valider, vous pouvez demander les documents originaux qui ont servi à calculer les données présentées.

Exigez des preuves du succès anticipé : Vous pouvez demander aux ex-franchisés s’ils ont connu autant de succès qu’on vous le raconte.

Comparez avec d’autres types de franchises : Magasinez votre industrie. Faites un peu de recherche sur d’autres offres de franchise, histoire de comparer les occasions d’affaires.

Attention à la vente sous pression : vous devez pouvoir prendre le temps requis pour finaliser la vente et apposer votre nom au bas des documents.

Comparez le contrat à ce qu’on vous fait miroiter : un contrat qui ne reprend pas ce qu’on vous a promis ne doit pas être signé.

Sollicitez des professionnels : les avocats, les comptables et autres fiscalistes de la franchise travaillent pour vous. Non seulement serez-vous à même de déterminer le coût exact de votre acquisition, mais vous aurez une bonne idée des coûts d’opérations, de la fiscalité, voire même des impondérables.