Dans toutes les sphères de notre vie, sortir des sentiers battus exige beaucoup d’efforts. En matière de régimes de retraite, on peut se contenter d’en faire la promotion et de le considérer comme un outil de rétention d’employés : l’employeur cotise un certain pourcentage du montant que l’employé verse, et ce, jusqu’à un maximum de cotisations patronales annuelles.

On peut aussi mettre en place des règles de cotisations innovatrices, afin d’utiliser le régime de retraite en tant qu’outil de gestion. Cette deuxième option est plus risquée à mettre en place. En effet, le processus est plus global et doit être vulgarisé auprès des employés, afin que ceux-ci y adhèrent. Sinon, tous vos efforts seront vains, et il y a un risque de compromettre la relation de confiance entre les employés et l’employeur. Quand on innove, on ne peut se fier seulement au fait que notre régime est comme les autres.

La présentation publique, couteau à double tranchant

Un tournant du succès des stratégies innovatrices est la présentation du régime aux employés. Souvent prise à la légère ou reléguée aux fournisseurs, cette étape peut nuire à votre image.

Un proche m’a raconté dernièrement que son employeur avait mis en place un régime de retraite qui comprenait une partie non traditionnelle, comme celle que j’avais présentée dans 5 façons de mieux exploiter le régime de retraite collectif. Le courtier avait conclu des règles de cotisation avec l’employeur et avait laissé au fournisseur le mandat de présenter le régime aux employés.

Résultat : le présentateur a dû sortir de la salle pour s’informer des règles auprès de l’employeur. À ce moment, la grogne s’était déjà installée chez les employés, qui avaient l’impression que leur patron essayait de les arnaquer et qu’il mettait un régime en place seulement parce que la loi l’y obligeait¹.

Cette catastrophe en matière de ressources humaines a tout simplement été causée par un présentateur qui ne maîtrisait pas son sujet et qui n’avait pas compris ce régime de retraite sortant des sentiers battus; il n’avait pas adapté sa présentation en conséquence. Comble de malheur, l’employeur n’avait pas compris ce que le courtier lui avait expliqué et il n’a donc pas pu clarifier la situation sur-le-champ, ce qui a laissé un goût amer aux employés. Quelques jours plus tard, l’employeur a dû envoyer une lettre aux employés, bonifiant l’offre de cotisation patronale. C’était trop peu trop tard : plusieurs employés cherchaient déjà un nouvel emploi, le lien de confiance ayant été brisé.

Ce cas démontre bien qu’une présentation mal adaptée, dans un contexte de régime de retraite non traditionnel, peut nuire à la rétention. C’est là tout le contraire de l’objectif initial.

5 clés d’une présentation publique réussie

1. Connaître les employés

Il est important de connaître les conditions de travail de son auditoire. Leur salaire : annuel ou horaire? Combien d’heures par semaine font-ils en moyenne? Y a-t-il des périodes plus intenses? Quelle est la moyenne d’âge? Ainsi, il est possible d’avoir une meilleure idée de ce que représentent pour eux les sommes qui s’accumuleront dans leur régime de retraite et les sacrifices qu’ils doivent consentir pour cotiser.

2. Adapter son discours

Ces informations permettent d’adapter la présentation, et de donner des exemples pertinents, qui toucheront l’auditoire. Ainsi, il ne faut pas parler de cotiser 10 000 $ par année dans une industrie où les gens font 35 h/semaine à 14 $/h.

3. Poser des questions à l’auditoire

Il faut s’assurer que son auditoire comprend bien ce qui lui est dit. Dans plusieurs cas, cette présentation est le premier contact des employés avec la préparation financière de la retraite, sujet que les gens évitent puisqu’ils le trouvent trop compliqué. Cette réticence les rend moins réceptifs au message.

En ne validant pas régulièrement que les gens comprennent bien ce qui se dit, le message risque de ne pas passer, ou d’être mal interprété. Dans cette zone floue, les employés n’adhéreront pas au projet; ceci diminuera alors les bénéfices promis à l’entreprise quant à l’instauration d’un régime de retraite. Il est donc primordial, durant la présentation, de s’assurer que les gens comprennent. La meilleure façon de s’en assurer est de leur poser des questions et de les faire participer.

4. Être concis

Quand vous parlez de ce qui ne les concerne pas directement en matière de régime de retraite, le niveau d’attention des employés baisse rapidement. Je suggère donc des présentations concises, d’environ 20 minutes, dont la majeure partie du contenu touche directement l’auditoire.

5. Préparer des questions « types »

Il est fréquent qu’en milieu de travail, les gens soient intimidés de poser leurs questions. Une bonne façon que j’ai trouvée de briser la glace est d’anticiper quelques questions qui reviennent régulièrement. De cette façon, on répond à des interrogations que les gens ont, mais qu’ils ne formulent pas publiquement. Traiter cette question lors de la présentation les rassure : leur question n’est pas idiote, puisque déjà soulevée dans de précédentes présentations.

Ces quelques conseils aident au succès d’une présentation publique aux employés. Plusieurs autres facteurs entrent en ligne de compte, dont certains s’acquièrent avec l’expérience et la connaissance des industries de nos clients. Un partenaire expérimenté peut vous aider à relever le défi de transformer l’obligation de régime de retraite en levier au bénéfice de l’employeur et des employés.


1. Les employés faisant référence à la Loi sur les RVER, qui entre en vigueur au 1er juillet 2014, confortant la thèse qu’il coutera plus cher aux entreprise d’agir tardivement. Voir : RVER : agir tôt sera plus bénéfique pour les employeurs.

Jonathan Ledoux

Jonathan Ledoux est diplômé en administration de l’Université de Sherbrooke. Passionné par les PME, il crée en 2012 avec un partenaire d’expérience Socium, une entreprise de services financiers. On peut le joindre à jonathan.ledoux@socium.ca.

Pour lire les autres textes de Jonathan Ledoux :

Le régime de retraite collectifs : un stratégie de gestion attrayante de la génération Y
Génération Y : Jouons en ligne, pour des gains plus rapides
Pourquoi ne pas verser l’augmentation de salaire dans le régime de retraite?
5 façons de mieux exploiter le régime de retraite collectif
RVER : agir plus tôt sera bénéfique pour les employeurs
Épargner en cotisant à ses REER, par l’intermédiaire d’un RRS