La grande majorité des cadres et dirigeants d’entreprises ne décrochent pas totalement du boulot pendant leurs vacances et consultent régulièrement leurs communications professionnelles.

Selon un sondage commandé par la firme de ressources humaines Securex, 78 % des patrons répondent à leurs appels, textos et courriels professionnels pendant les fins de semaine ou les vacances, rapporte l’Agence France-Presse.

Plus du tiers (37 %) disent le faire souvent, alors que 41 % disent le faire « de temps en temps ». Seulement 22 % des quelque 1 002 cadres interrogés ont indiqué se déconnecter complètement.

POURQUOI RESTER BRANCHÉ?

Les principales raisons évoquées par les patrons qui consultent leurs courriels en vacances? S’assurer qu’il n’y a pas de problème en leur absence (51 %), ne pas être débordé à leur retour (31 %) et ne pas manquer d’éventuelles occasions liées à leur travail (11 %).

Plus de la moitié des répondants (57 %) estiment en outre que la qualité de vie au travail n’est pas « correctement prise en compte par les entreprises ». Une majorité de cadres (64 %) croient toutefois que les nouvelles technologies de communication contribuent à « améliorer la qualité de vie au travail ».

Un « droit à la déconnexion » est entré en vigueur en janvier en France, mais plus de la moitié des cadres sondés (52 %) affirment que leur entreprise ne s’est pas engagée dans l’application de ce droit.

La rédaction vous recommande :