L’engagement et le leadership des employés seront au cœur des priorités des employeurs au cours de la prochaine année, si l’on en croit l’Enquête de 60 secondes, menée en décembre 2014 auprès de 442 professionnels canadiens en ressources humaines par le cabinet Morneau Shepell. L’objectif : accroître la productivité en tenant compte de facteurs jusqu’ici minimisés, voire négligés.

« Dans notre Enquête de 60 secondes, 43 % des répondants ont cité l’engagement des employés comme étant le principal défi à une productivité plus élevée, et environ un employé sur cinq (22 %) a cité le leadership », a déclaré Stephen Liptrap, vice-président exécutif de Morneau Shepell.

Un esprit sain dans un environnement de travail sain

Selon l’enquête, l’année 2015 se distinguera par l’attention particulière apportée à la santé mentale en milieu de travail. Les données recueillies révèlent que les employeurs seront presque cinq fois plus nombreux à concentrer leurs efforts sur le bien-être mental des employés au travail que sur la condition physique.

« Il est essentiel de s’assurer que le milieu de travail est sain avant de se lancer dans des initiatives visant à stimuler l’engagement et la productivité, a expliqué M. Liptrap. Autrement, vous risquez d’avoir des employés hautement productifs pendant un certain temps, mais qui s’épuiseront éventuellement. Au final, vous vous retrouvez avec de l’insatisfaction au travail, un roulement plus élevé et des congés d’invalidité en hausse. »

Selon lui, la stimulation de l’engagement des employés passe par l’instauration d’un environnement de travail tenant compte des facteurs pouvant influer sur la santé mentale générale. « Les employés ne voudront pas aider l’organisation à atteindre ses objectifs s’ils sont trop stressés ou déprimés pour venir travailler », note M. Liptrap.

Modus operandi

Deux stratégies générales sont offertes aux entrepreneurs ou directeurs des ressources humaines pour mettre en place un environnement de travail jugé sain :

Conscientisation : luttez contre la stigmatisation entourant la santé mentale à travers l’information prodiguée aux cadres, gestionnaires et employés, tout en portant une attention particulière sur les causes et éléments déclencheurs, de même que sur les traitements possibles;

Soutien : assurez-vous que des services de soutien soient effectifs et intégrés à votre programme d’avantages sociaux.

La rédaction vous recommande :