Ce sont les propriétaires d’entreprise de plus de 35 ans qui sont le plus à même de planifier l’expansion de leur entreprise. C’est ce que révèle une nouvelle étude menée par la Banque CIBC, qui souligne également que les entrepreneurs de plus de 55 ans sont deux fois moins nombreux à vouloir mener une expansion.

Ce sont près de quatre entrepreneurs sur dix (39 %) qui envisagent de faire ccroître leur entreprise d’ici trois ans. Parmi eux, 60 % ont 35 ans et moins et 33 % plus de 55 ans. Pourquoi les entrepreneurs de plus de 55 ans ne souhaitent-ils pas la même chose pour leur entreprise? Simplement parce qu’ils souhaitent de cesser graduellement leurs activités, dans le but de prendre leur retraite.

« Il y a clivage net sur le marché, entre une nouvelle génération de propriétaires de petites entreprises qui cherchent à nourrir la croissance et l’expansion, et des propriétaires d’expérience qui songent à une transition vers la retraite », explique Jon Hountalas, vice-président à la direction, Services bancaires aux entreprises, Banque CIBC.

Quelle expansion?

Sondés quant à savoir quelle partie de leur entreprise ils veulent accroître, 46 % des entrepreneurs répondent « investissement dans des initiatives de marketing », 44 % « augmentation de la capacité de production » et 41 % « expansion dans de nouveaux marchés à l’intérieur du Canada »

« S’il est encourageant de voir une nouvelle génération de propriétaires d’entreprise qui font des plans pour promouvoir la croissance au cours des prochaines années, il est important qu’ils entrent dans une phase de croissance en étant dotés d’un plan pour leurs activités et pour leurs finances, ajoute M. Hountalas. La croissance peut parfois prendre plus de temps que prévu, ou moins, et il faut s’assurer d’avoir la souplesse financière nécessaire pour faire face à l’une ou l’autre de ces situations. »

Huit cent un décideurs d’entreprises ont été sondés par la CIBC en juin 2013.