Plutôt que de laisser des fonds excédentaires dans leur société, vos clients entrepreneurs auraient peut-être avantage à investir dans un CELI, surtout si l’horizon de placement est important.

« De nombreux propriétaires de PME n’apprécient pas encore les avantages que présente le CELI », indique Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale, Services consultatifs de gestion de patrimoine à la Banque CIBC.

« Un CELI constitue pourtant un excellent moyen de gagner un revenu de placement en franchise d’impôt, surtout depuis que le plafond annuel du CELI est passé à 10 000 $ en 2015. Si des placements sont laissés dans la société, tout revenu de placement sera imposé, ce qui, au bout du compte, peut laisser moins d’argent après impôt dans les mains des propriétaires d’entreprise », explique-t-il.

L’IMPÔT REPORTÉ NE FAIT PAS TOUT

Dans le cas du revenu d’entreprise, une grande partie de l’impôt est reportée jusqu’à ce que le revenu après impôt soit distribué au cours d’une année ultérieure, de sorte que les propriétaires d’entreprise ont plus de fonds à investir dans leur société que dans leur CELI. Même si cela peut effectivement donner un montant plus élevé de revenu de placement avant impôt dans la société, celui-ci est imposable, ce qui peut, au fil du temps, réduire considérablement l’avantage de l’investissement du montant à imposition reportée.

« Les impôts réduisent le montant disponible pour le réinvestissement ainsi que le montant total du revenu de placement qui peut être accumulé au fil des ans », expose M. Golombek.

Selon lui, la plupart des titulaires de CELI auront un revenu de placement supérieur, même si le CELI a moins de capital de placement, puisqu’il est alimenté par des fonds après impôt.

« À long terme, le CELI surpasse les investissements dans une entreprise dans la plupart des cas, tout simplement parce qu’il n’y a pas d’impôt exigible sur les gains dans le CELI, souligne M. Golombek. Il en résulte que cela pourrait être plus avantageux d’investir votre argent durement gagné dans un CELI que de laisser les fonds excédentaires dans un compte d’entreprise. »

COUP DE POUCE POUR L’ÉPARGNE-RETRAITE

Trop préoccupés par la croissance de leur entreprise, de nombreux propriétaires de PME négligent de planifier leur retraite, s’inquiète Jamie Golombek. Le CELI peut pourtant se révéler un outil précieux pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs d’épargne-retraite.

« Les propriétaires d’entreprise peuvent établir un plan de cotisations périodiques dans leur CELI pour faire croître leur portefeuille de placements et maximiser les avantages de l’économie d’impôt », souligne-t-il.