Alors que de nombreux entrepreneurs à l’aube de la retraite s’inquiètent de l’avenir de leur entreprise, il semble que la génération Y soit prête à prendre la relève.

Selon un sondage de Robert Half, pas moins de 95 % des quelque 270 directeurs financiers canadiens interrogés sont convaincus que les employés nés entre 1978 et 1999 ont les compétences pour devenir des leaders.

« Les employés de la génération Y bien formés et très motivés aspirent à occuper des postes qui les stimulent sur le plan personnel tout en leur permettant de s’épanouir sur le plan professionnel », explique Greg Scileppi, président, activités internationales de dotation en personnel chez Robert Half.

Ces jeunes travailleurs privilégient la communication ouverte et la collaboration, ce qui leur sera très utile pour encadrer des équipes, mettre en place des stratégies et en assurer le suivi, ajoute M. Scileppi.

FORMER LA RELÈVE

Les entreprises offrent de nombreuses possibilités de perfectionnement professionnel pour permettre à ces employés de se préparer à des postes de direction. Les conférences, séminaires et webinaires (61 %), le mentorat (58 %) et les abonnements à des publications spécialisées (49 %) sont les principales occasions de formations offertes par les employeurs. Les formations en milieux de travail (45 %), les cours en ligne (43 %) et l’adhésion à des associations professionnelles (42 %) demeurent également des options répandues.

Robert Half donne en outre cinq conseils aux dirigeants d’entreprises pour adapter le perfectionnement professionnel à la génération Y :

  1. Découvrez ce qui les motive. Les gens de la génération Y apprécient les environnements de travail inclusifs dans lesquels la communication se fait en toute transparence et beaucoup d’entre eux aspirent à occuper un poste de direction rapidement. Il faut s’appuyer sur leurs capacités à résoudre les problèmes, sur leur curiosité et sur leur confiance en eux-mêmes.
  2. Favorisez leur perfectionnement professionnel. Discutez avec les employés pour savoir comment ils envisagent leur carrière et confiez-leur les mandats nécessaires pour atteindre leurs objectifs.
  3. Laissez-les gérer. Commencez par de petites initiatives, et laissez-les déployer leur ingéniosité pour mener des projets à bien. Guidez-les, mais laissez-les établir leurs propres stratégies.
  4. Jumelez-les à un mentor. En plus de leur donner son point de vue et de leur expliquer les règles non écrites du milieu de travail, un mentor pourra aider les employés de la génération Y à peaufiner leurs compétences générales comme la communication et la collaboration.
  5. Soyez disponible. Les enquêtes prouvent que les travailleurs de la génération Y préfèrent souvent les discussions individuelles avec leurs supérieurs. Aidez-les à devenir les dirigeants de la prochaine génération en communiquant avec eux en personne autant que possible.

La rédaction vous recommande :