La confiance des petites et moyennes entreprises du Canada a chuté au cours du mois dernier. En effet, les résultats du sondage mené en juin dans le cadre du Baromètre des affaires de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) indiquent que l’indice de confiance des entreprises est passé de 64,8 en mai à 62,1 en juin.

Cette baisse efface les gains réalisés au cours l’année dernière, lorsque des préoccupations majeures concernant la situation de la dette de l’Europe avaient commencé à inquiéter les investisseurs.

Et tandis que l’indice a grimpé à 67,7 en mars, il a régulièrement baissé depuis.

Les propriétaires d’entreprise de l’Alberta (73,3) et en Saskatchewan (72,5) ont été les plus confiants au cours de la dernière année, alors que l’optimisme se fait moins sentir en Ontario (60,7), au Québec (59,7), à l’Île-du-Prince-Édouard (59,5) et en Nouvelle-Écosse (56,4).

Explications sur le calcul de l’Indice de confiance

L’indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s’attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. Sachez en terminant que l’indice varie normalement entre 65 et 70 lorsque l’économie réalise son plein potentiel de croissance.