La trentaine de clubs d’anges investisseurs actifs au pays ont injecté 89 millions de dollars dans 199 entreprises en démarrage l’an dernier, relève le tout dernier rapport de l’association nationale des anges investisseurs, la National Angel Capital Organization (NACO).

À partir d’un sondage réalisé auprès des quelque 2100 anges investisseurs regroupés dans 33 organisations, NACO constate que le financement offert par les anges canadiens en 2013 a pratiquement doublé par rapport à 2012. Les 40 M$ injectés en 2012 font pâle figure par rapport aux 89 M$ récoltés en 2013.

C’est le Québec et l’Ontario, faisant partie de la région « centre » du Canada, qui remportent la palme de plus grand nombre d’investissements et de la plus importante portion de la valeur totale des capitaux injectés l’an dernier dans les entreprises en démarrage.

Ces deux provinces comptent ainsi 1173 anges ayant investis 70 M$ dans 135 projets.

Concentration sectorielle

Les secteurs des technologies de la communication et des sciences de la vie, suivi de loin par celui des technologies propres (cleantech) composent l’essentiel des bénéficiaires de fonds en provenance d’anges investisseurs.

Le financement médan dans les TIC s’élève à 180 000 dollars, en faisant le secteur qui récolte les investissements les plus bas. Les entreprises des sciences de la vie reçoivent un investissement médian de 244 000, par rapport à 573 000 pour les technologies propres.

Géographiquement aussi, la valeur médiane des capitaux injectés est relativement modeste, observe NACO.

Ainsi, au Québec et en Ontario, où les investissements sont les plus nombreux et les plus élevés, cette médiane s’établit à 215 000 dollars, par rapport aux 175 000 dollars investis dans les provinces de l’Ouest et les 135 000 dollars rendus disponibles dans les provinces atlantiques.

La modestie des investissements fait cependant une grande différence: dans l’ensemble, c’est plus de la moitié (51 %) des montages financiers qui étaient comblés par l’argent des anges en 2013.

Des microentreprises… de 5 M$

En règle générale, les entreprises en démarrage qui sont financées par les anges comptent environ 5 employés. Les microentreprises financement ne dégagent pas encore de revenus.

Par contre, la valeur médiane des start-ups qui reçoivent un coup de pouce d’anges est de 5 millions de dollars, « soit près du double de la valeur de leurs homologues américaines », indique NACO.

Il existe cependant de grandes différences dans la valeur des entreprises, selon le secteur qu’elles occupent

Dans les TIC, la valeur médiane est de 3,75 M$, tandis que les sciences de la vie sont évaluées à 6,7 M$. Les données pour les technologies propres n’ont pas été précisées.