La grande région métropolitaine est l’une des villes du monde comptant le plus de femmes à la tête d’entreprises techno en démarrage, conclut la dernière édition du rapport sur le démarrage d’entreprises 2015 Global Startup Ecosystem Ranking.

Avec 22 % des jeunes pousses dirigées par des femmes, Montréal se classe à égalité avec Los Angeles.

Chicago, Boston et Silicon Valley ouvrent le peloton du classement. Le palmarès s’attarde surtout aux entreprises technos.

Toronto, avec 21 %, et Vancouver, avec 16 %, sont les deux autres villes canadiennes présentes au palmarès.

QUELLE VILLE A LE PLUS DE FEMMES ENTREPRENEURES?

Source : United States Department of Labor

Le Forum économique mondial, dans sa recension du rapport publié par le blogue StartupCompass, constate que la présence de femmes dans le monde du démarrage reste faible.

Ainsi, pour une majorité de villes scrutées par l’enquête, les femmes composent près de la moitié de la main-d’œuvre, mais restent sous-représentées dans le démarrage.

LE DÉMARRAGE A LA COTE

Montréal est également une ville dotée d’un important écosystème de soutien au démarrage, selon l’enquête de StartupCompass.

La capitale de la francophonie nord-américaine fait ainsi son apparition au palmarès, compilé pour la deuxième fois depuis 2012. Toronto et Vancouver s’y trouvaient déjà.

La discipline entrepreneuriale, les programmes et événements d’incubation d’entreprises, la proximité avec tant l’Amérique que l’Europe, une main-d’œuvre multilingue et qualifiée, le tout conjugué à d’importantes mesures de soutien public au démarrage d’entreprise font de Montréal l’une des étoiles montantes de l’écosystème mondial du démarrage d’entreprise.