Un nouveau comité de travail indépendant financé par le Groupe TMX examinera dès septembre des avenues pour améliorer l’accès au capital de croissance pour les sociétés de l’économie de l’innovation du Canada.

La Table ronde pour propulser l’innovation concentrera ses efforts sur les problèmes d’évolution que connaissent les entreprises canadiennes des secteurs de la technologie et de l’innovation en raison de l’insuffisance du financement de croissance au-delà des stades de la création et du démarrage.

« Le Canada accuse un retard par rapport à d’autres pays en ce qui concerne le développement de sociétés technologiques de taille importante qui sont en tête de marché », explique dans un communiqué Salil Munjal, associé de Yaletown Partners, une société de placement privé qui se concentre sur le financement des entreprises technologiques au stade de croissance.

« Cette table ronde sera l’occasion d’explorer de nouvelles stratégies pour augmenter l’apport de capitaux de croissance servant à développer une nouvelle génération de sociétés de grande taille au Canada », ajoute-t-il.

Au terme de ses travaux, au début de 2017, la Table ronde formulera un ensemble de recommandations pratiques sur la façon de faire évoluer des entreprises concurrentielles sur la scène internationale dans différents secteurs, dont ceux des technologies, des technologies propres, des sciences de la vie et de la fabrication de pointe.

Le groupe de travail comprendra des chefs de file des milieux de l’investissement canadiens issus notamment de caisses de retraite, de banques, de fondations, de sociétés de capital de risque et de fonds de capital-investissement.

La rédaction vous recommande :