Amener une PME à un échelon supérieur ne se limite pas à grossir le carnet de commandes. Des stratégies concrètes doivent être déployées pour assurer la gestion du risque et la croissance de la compagnie.

Un récent article de Chef d’entreprise détaille les règles à suivre pour permettre à vos clients ambitieux d’atteindre leur plein potentiel.

1. MISER SUR LA MARQUE

Investir dans l’établissement d’une marque demeure une règle d’or commerciale. Plus une marque est connue et réputée, plus il lui sera possible de dominer son marché naturel et d’en pénétrer de nouveaux, notamment à l’international.

2. GARDER L’EXPORTATION EN TÊTE

L’exportation et l’expansion à l’international sont certainement des vecteurs majeurs de croissance. Leur succès mène généralement à une révision haussière de l’infrastructure.

3. FAVORISER L’INNOVATION

Dans un contexte de forte concurrence, seule l’innovation est en mesure d’assurer le succès et la longévité d’une entreprise. Il importe donc de considérer les activités de recherche et développement comme des investissements de premier ordre, souligne l’article.

4. ADAPTER LE FINANCEMENT AUX AMBITIONS

Le financement de la croissance doit être effectué en adéquation avec les visées commerciales d’une entreprise. Bien que l’autofinancement soit le modèle courant des PME ayant atteint un échelon supérieur, aucune autre alternative ne doit être négligée dans une optique de croissance, soutient l’article.

Ainsi, la collecte de fonds, l’entrée en Bourse ou l’acquisition de sociétés par effet de levier doivent toutes être considérées.

5. CONSIDÉRER LA CROISSANCE EXTERNE

Bien que plusieurs dirigeants préfèrent la croissance naturelle de leur propre PME plutôt que de racheter un concurrent, la croissance externe doit tout de même être envisagée. Une stratégie d’acquisitions demeure l’un des meilleurs moyens de croître.