weerapat / 123RF

La grande majorité des jeunes veulent un emploi en phase avec leurs valeurs, qui ont pour la plupart une teinte écologique et sociale, révèle une étude récente menée par Ipsos. La plupart se disent prêts à accepter un travail plus précaire si ce dernier est porteur de sens. 

En parallèle, les jeunes se tournent davantage vers l’entrepreneuriat. Près de la moitié des 16 à 25 ans (45 %) disent être intéressés à reprendre ou créer une entreprise, selon une enquête menée par MOOVJEE. La plupart (84 %) estiment ainsi que créer une entreprise est une forme d’engagement social et permet de répondre à certains défis de notre société : comme la justice économique et sociale ou encore les défis environnementaux.

Les entrepreneurs ont depuis toujours apporté changements et nouvelles techniques. Ces derniers semblent donc bien placés pour apporter des solutions aux problèmes actuels.

Plusieurs entrepreneurs tentent déjà de répondre à certains enjeux, souligne le Harvard business review. Le film Start up for a reason en est un bon exemple. Dans celui-ci on suit quatre régions du monde dans lesquelles des entrepreneurs ont tenté de répondre à certains enjeux sociaux locaux. On retrouve par exemple David Valentine et sa société Niunet qui offrent un accès gratuit et illimité à des contenus éducatifs et pédagogiques pour tous les concitoyens sur Internet au moyen de box installées aux quatre coins du pays.

On découvre aussi Siklus, la société de Jane von Rabenau. Lancé à Jakarta, en Indonésie, deuxième pays qui contribue le plus à la pollution au plastique des océans, ce réseau d’une cinquantaine de livreurs à vélo propose aux habitants de recharger leurs produits de consommation quotidienne à domicile pour limiter les emballages à usage unique et non recyclables.

Ces entreprises ont un impact important sur leur environnement. Les écosystèmes où les résultats sont les plus importants sont ceux où plusieurs start-ups du genre ont décidé de prendre à leur charge une facette différente de l’enjeu combattu. Cela laisse entrevoir une résolution collective d’enjeux majeurs et complexes.

Il semble donc que le moment est venu d’encourager ces jeunes entrepreneurs qui veulent changer le monde et de leur allouer ressources et compétences. En tant que conseiller, vous pouvez aider vos jeunes clients à se lancer et vous aussi être un rouage de la solution.