Il y a lieu de célébrer : on compte plus d’un million de PME au Canada. Elles représentent 99,8 % de toutes les entreprises recensées et emploient plus de 9,8 millions de Canadiens. Du 19 au 25 octobre, pour la 35e année consécutive, la Banque de développement du Canada (BDC) leur rend hommage.

Occasion privilégiée de dresser le bilan des contributions des chefs de PME, l’évènement est aussi un véhicule important pour l’information et l’avancement des dossiers, dont ceux portant sur la réduction des tracasseries administratives, l’ouverture des marchés intérieurs et l’exportation. À ce jour, des accords de libre-échange ont été signés avec 43 pays, soit plus de la moitié de l’économie mondiale et presque le quart de tous les pays de la planète.

« La Semaine de la PME nous donne la chance de porter notre attention sur les entreprises canadiennes et de nous rendre ainsi compte que tout découle des entrepreneurs, souligne Pierre Cléroux, économiste en chef de la Banque de développement du Canada. Leur contribution à l’économie est considérable, les PME étant à l’origine de plus de la moitié du produit intérieur brut du Canada. Si le Canada veut continuer à prospérer, ses entrepreneurs doivent continuer à bâtir des entreprises fructueuses. »

Quelques chiffres

  • La diminution du taux d’imposition des petites entreprises et la hausse du seuil de revenu de petite entreprise ont représenté des économies d’impôt de 2,2 G$ en 2014 ;
  • Le fédéral prévoit que le nouveau crédit pour l’emploi visant les petites entreprises permettra à celles-ci d’économiser plus de 550 M$ au cours des deux prochaines années ;
  • Sur plus d’un million de PME, 41 000 exportent.

La rédaction vous recommande :