Plusieurs comportements peuvent couler une entreprise en lui faisant perdre du temps, et de l’argent, écrit le chroniqueur Jeff Haden dans son blogue du magazine Inc.

Penser que vous êtes le meilleur

Un ego trop important est une tare qui peut ruiner l’entrepreneur. Ainsi, ne pas tenir compte des idées de ses collaborateurs ou de ses employés est une façon simple et efficace de rater de bonnes occasions d’affaires.

Il est possible que de parfaits inconnus ou des subalternes aient d’excellentes d’idées.

Pour s’ouvrir aux idées nouvelles, il faut enlever ses œillères. Par exemple, l’efficacité d’un abattoir peut enseigner bien des façons d’augmenter la productivité d’une chaîne de montage, peu importe l’industrie.

En fait, les meilleures compagnies adoptent les meilleures stratégies, peu importe d’où elles proviennent.

Attention à la poudre aux yeux

On le voit parfois : une « innovation » consiste à simplement redessiner l’emballage d’un produit.

Les changements cosmétiques apportent rarement de la valeur, écrit Jeff Haden. Pour éviter le piège, il conseille d’apporter des changements qui seront souhaités par les clients. Par ailleurs, les changements apportés aux processus qui n’ont aucun impact sur les marges bénéficiaires sont, hélas, purement cosmétiques.

On peut penser aux milliers d’applications qu’on télécharge. Rendent-elles vraiment plus productif? Poser la question, c’est souvent y répondre.

Ne pas remettre en question le coût dopération réel

Plusieurs dépenses doivent être engagées pour l’entreprise. Les permis à obtenir, les salaires à payer, tout cela fait partir des dépenses d’entreprise.

Cependant, tout n’est pas une charge d’exploitation. Et c’est en faisant le point sur les dépenses réelles de l’entreprise que l’on peut identifier les postes où l’on peut réduire les dépenses.

Ainsi, des employés qui travaillent à distance réduisent les coûts d’un bureau.

Pourtant, plusieurs patrons ne prennent pas la peine de faire le point sur les dépenses qu’ils ont réellement besoin d’engager. Ils commettent ainsi l’erreur de ne pas savoir où couper, et sur quoi économiser.

Il ny a pas de problème

On demande votre aide et, malgré que vous soyez surchargé, vous répondez : « Pas de problème. »

Dire non est difficile, surtout lorsqu’on dirige des employés. Ou qu’on veut plaire au client.

Par contre, dire « pas de problème » trop souvent peut miner une entreprise. C’est pourquoi il importe de bien réfléchir avant de répondre. On peut également dicter certaines conditions avant de dire « pas de problème ».