Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, les entreprises rivalisent d’imagination pour éviter que leur personnel n’aille voir ailleurs.

Un récent sondage effectué par BMO recense et définit les moyens les plus couramment utilisés par celles-ci pour conserver leurs employés de talent.

Parmi les stratégies déployées :

Stratégie de rétentionGrandes entreprises Petites entreprises
Horaire flexible78 %76 %
Possibilités d’éducation96 %64 %
Bonification du régime de soins dentaires et médicaux83 %34 %
Télétravail50 %24 %
Aide aux études49 %26 %


Les plus grandes offrent plus

Les grandes entreprises, bénéficiant de moyens plus conséquents, bonifient souvent leur stratégie globale de rétention du personnel, comme le révèle l’étude :

• 96 % offrent des possibilités d’études et de formation spéciale, par rapport à 64 % des PME ;

• 50 % proposent le télétravail à leurs employés, par rapport à 25 % des PME.

D’un océan à l’autre

Stratégie de rétentionCanadaAtl.Qué.Ont.PrairiesAlb.C.-B.
Horaire flexible78 %76 %78 %76 %54 %77 %82 %
Possibilités d’éducation66 %66 %76 %58 %52 %71 %68 %
Bonification du régime de soins dentaires et médicaux29 %34 %28 %23 %44 %28 %35 %
Télétravail25 %16 %12 %31 %20 %34 %30 %
Régime de soins dentaires et médicaux36 %53 %30 %33 %44 %40 %38 %
Aide aux études27 %42 %13 %29 %13 %31 %38 %

Des disparités subsistent entre les provinces :

• 82 % des entreprises de Colombie-Britannique sont susceptibles d’offrir un horaire variable à leurs employés, soit le plus haut indice au Canada.

• 76 % des chefs d’entreprise du Québec sont enclins à offrir des possibilités d’éducation et de formation à leur personnel, suivis de ceux de l’Alberta, à 71 %.

À lire aussi :