Vous mettez des mois à trouver le candidat idéal? Peut-être est-il temps de revoir votre stratégie de recrutement. Voici six indicateurs, tirés du magazine Entrepreneur.com, qui vous guideront dans votre renouveau stratégique.

1. Votre stratégie de recrutement est « mur-à-mur »

Peu importe le poste, les affichages se suivent et se ressemblent. Parce que les candidats proviennent d’horizons divers et occuperont des postes différents, il est important de réfléchir à la façon de personnaliser l’offre d’emploi. Quel genre de talent voulez-vous attirer? Séduire des comptables ne se fait pas de la même façon qu’attirer des ingénieurs.

2. L’embauche se fait lentement. Très lentement.

Selon un sondage du site d’emplois CareerBuilder, le temps moyen nécessaire pour embaucher quelqu’un va de 4 à 14 semaines. Et la durée moyenne pendant laquelle un poste reste vacant est passée de 15 à 23 jours entre 2009 et 2013. Pourtant, la longueur du processus d’embauche n’est pas synonyme de qualité. Par ailleurs, un processus trop long mine l’expérience.

3. Vous n’êtes pas « mobile »

Plus du quart des chercheurs d’emploi souhaitent postuler depuis leur téléphone ou leur tablette, indiquent les sondages des sites d’emplois américains. À l’heure où tout le monde et son frère a une tablette ou un téléphone intelligent, ne pas occuper cet espace vous prive de candidats.

4. L’analytique? Connaît pas…

Parce qu’on peut tout trouver en ligne au sujet d’un candidat potentiel, pourquoi ne pas utiliser l’analytique de données pour muscler la présélection? Grâce aux outils offerts, on peut maintenant évaluer une foule de détails au sujet des candidats potentiels.

5. Le tri à la source n’est pas adéquat

En autres outils utilisés par les compagnies, on trouve des logiciels de dépistage des candidats, qui cherchent certains formats de CV et certains mots-clés pour faire un premier tri. Si les critères recherchés sont trop vastes ou trop restrictifs, vous élimerez de bons candidats potentiels ou serez enseveli par les lettres d’intention.

6. Vous négligez les réseaux sociaux

La veille des réseaux sociaux – et des candidats potentiels qui les occupent – vous permet de jeter quelques ponts entre vous et vos recrues. Outre les informations sur la personnalité d’employés potentiels, vous pouvez étendre la portée de votre marque et élargir votre éventail de recrues.

À lire : 5 forces des employés performants