Les cofondateurs de CycleMap, David Boudreault et Olivier Carbonneau.

Le soleil éclate dans votre salon, vos jambes fourmillent. C’est le temps d’enfourcher votre vélo et de partir à la découverte. Votre guide? L’application CycleMap des entrepreneurs Olivier Carbonneau et David Boudreault. Avec plus de 1,4 million de kilomètres de pistes recensés, vous pourriez rouler du Canada jusqu’à la Suède en faisant un détour par le Japon. Jusqu’à l’épuisement!

Derrière cette idée simple se cache Olivier Carbonneau, un des créateurs de CycleMap et cofondateur de l’entreprise Ratomic lab avec David Boudreault. Comme tout bon amateur de vélo, il voulait de la variété dans ses parcours. Insatisfait des cartes disponibles, il développe pour ses besoins personnels une application pour téléphone intelligent (sur iOS) et la bonifie à la demande de ses amis.

« Depuis son lancement en mai 2013, CycleMap a été téléchargé plus de 50 000 fois dans plus de 75 pays et répond aux besoins des cyclistes amateurs. Un tiers de nos utilisateurs est en Amérique du Nord, un tiers en Europe et un dernier tiers en Asie-Japon », dit David Boudreault.

Avec ses trois employés passionnés de vélo, Ratomic Lab envisage CycleMap comme le couteau suisse du vélo. « Notre application permet de trouver des itinéraires et des pistes cyclables dans le monde entier, mais fournit aussi une foule de renseignements : élévation et surface de la piste, localisation de stations de vélo-partage dans plus de 150 villes dans le monde avec disponibilité en temps réel, ainsi que des cartes hors ligne pour les cyclotouristes », précise M. Boudreault.

L’avenir s’annonce radieux. « À l’été 2015, CycleMap proposera des trajets uniques à chaque utilisateur en apprenant de ses précédentes sorties. Un peu à la manière de Songza, qui te suggère de la musique en fonction de ton humeur ou de ce que tu as déjà écouté. » L’intelligence artificielle à coups de pédales! De quoi se démarquer de la concurrence qui offre souvent des trajets établis par les utilisateurs.

Changement de braquet financier

Soutenue par des subventions et prêts du CLD de Québec (somme confidentielle) et par un prêt de 50 000 $ attribué par Futurpreneur Canada (programme pancanadien Spin master), la jeune entreprise entrevoit de grimper rapidement des cols hors catégories. D’ici la fin 2015, elle devrait compter un total de six employés, dont deux programmeurs et un responsable du marketing numérique, et vise l’équilibre financier d’ici 2016.

« Pour l’instant, nous n’avons pas de planificateur financier, mais pourquoi pas dans l’avenir. J’avoue que cela me déchargerait de ce dossier! », dit David Boudreault.

En attendant, le président partira dès janvier 2015 passer quatre mois au Cambridge Innovation Center de Boston, un incubateur d’entreprises, à la suite de sa sélection par le programme Canadian Technology Accelerator. « Sur place, j’irais chercher un ange financier qui a de l’expérience en développement logiciel ou en marketing numérique. Cela me permettra aussi de comprendre le marché américain et peut-être de trouver un commanditaire international pour faire la promotion croisée de nos produits ».

De saines ambitions qui pourraient permettre à l’entreprise d’atteindre ses objectifs de 250 000 téléchargements d’ici fin 2015 et d’un million d’ici fin 2016.

Pour suivre les projets de l’entreprise : Facebook

Pour télécharger l’application disponible pour iPhone et iPad (iOS) : http://cyclemapapp.com/

Une version sur Androïd est prévue pour le printemps 2015.