Un sondage de BMO Banque de Montréal révèle que 63 % des entrepreneurs canadiens percevraient le secteur des services professionnels « comme une possibilité d’investissement attrayante pour un propriétaire d’entreprise ». C’est que le nombre d’emplois dans ce secteur a augmenté de 85 000 l’an dernier, ce qui en fait le secteur le plus dynamique au pays et le quatrième en importance en matière de ressources humaines…

Pour rappel, le secteur des services professionnels comprend des professions nécessitant une formation spécialisée, comme les vétérinaires, les architectes, les comptables, les ingénieurs et les avocats. Le revenu hebdomadaire moyen dans le secteur est de 1300 $, alors que la moyenne nationale est de 927 $ par semaine dans l’ensemble des secteurs.

Selon l’étude de BMO, les services professionnels dans le domaine des soins de santé retiendraient aussi l’attention. Les pharmacies, en particulier, susciteraient de l’intérêt, « surtout en raison de la vente de Dell Pharmacies à Rexall il y a quelques années et de la récente acquisition de Shoppers Drug Mart par Loblaws ».

Selon l’Association des pharmaciens du Canada, il y a 33 000 pharmaciens agréés au Canada, alors qu’il y en avait moins de 25 000 il y a 10 ans. Les femmes représentent environ 60 % des pharmaciens, dont le revenu annuel s’établit entre 80 000 $ et 95 000 $.

Selon Doug Porter, économiste en chef à BMO Groupe financier, le pouvoir attractif de ce secteur résiderait dans une statistique concrète : « Au cours des 15 dernières années, le secteur des services professionnels a progressé à un rythme annuel moyen de 3,1 % après inflation, soit presque un point de pourcentage de plus que le reste de l’économie au cours de cette période ».

Pour sa part, Mark Shoniker, chef, Services professionnels, Services bancaires aux entreprises à BMO, indique que : « Globalement, les services professionnels représentent un secteur de croissance. Nous constatons que les entrepreneurs sont intéressés à faire des investissements ciblés, afin de démarrer ou d’acquérir une entreprise de services professionnels. »

Autres résultats :

– Près de la moitié (45 %) des entrepreneurs canadiens croient que le secteur des services professionnels croîtra au cours des cinq prochaines années.

– Ceux qui exploitent déjà une entreprise dans ce secteur sont plus optimistes quant aux possibilités de croissance que ceux qui n’en possèdent pas (respectivement 60 % et 40 %).

– Les entrepreneurs les plus intéressés à investir dans le secteur des services professionnels sont ceux qui ont entre 18 et 39 ans.

Répartition régionale
CanadaAtl.QcOnt.PrairiesAlb.C.-B.
Sont intéressés à investir dans une entreprise de services professionnels63 %65 %64 %61 %63 %69 %60 %