Photo : georgerudy / 123RF

La plateforme de souscription emma.ca offre aux femmes enceintes la possibilité de souscrire une assurance vie sans pour autant voir leurs primes augmenter, rapporte La Presse.

Le président et cofondateur de l’entreprise, Félix Deschatelets, déclare avoir voulu combler un manque dans l’industrie de l’assurance, qui rendait l’adhésion des femmes enceinte à une assurance vie compliquée, voire impossible.

« Beaucoup de femmes enceintes venaient sur la plateforme. L’arrivée d’un enfant vient souvent réveiller les besoins de sécurité financière. C’était toujours des nouvelles délicates à annoncer : il y avait des refus, ou il était difficile de les assurer à cause de leur état. On voulait changer cette dynamique », explique Félix Deschatelets au quotidien montréalais.

Actionnaire d’Emma, Humania Assurance a soutenu les efforts de l’entreprise dans le développement d’un produit jusqu’à présent exclusif à Emma, et dont la prime s’établit entre 20 et 25 $ pour un capital assuré de 400 000 $.

« On a développé une approche avec eux qui permet d’assurer les femmes enceintes et les jeunes familles à un prix très compétitif, avance Stéphane Rochon, président et chef de la direction d’Humania. Le réassureur a embarqué, et de notre côté, nous avons accepté une prise de risque qui est peut-être un peu plus grande, on le saura dans quelques années. »

Le président d’Emma a noté que plus de 100 personnes par mois souscrivaient des polices sur leur plateformes. « On vient tout juste d’ouvrir l’Ontario, et en septembre ou octobre, on devrait être partout au Canada », a-t-il déclaré au quotidien.