Une dame tient son porte-monnaie
Photo : eclipse_images / istockphoto

La reprise de l’inflation est un moment idéal pour les clients âgés de revoir la pertinence de leur police d’assurance-vie.

La hausse des taux d’intérêt entraîne des coûts élevés pour les titulaires de telles polices.

Pour certains, la situation financière peut devenir intenable, d’autant que la hausse des taux d’intérêt est simultanée avec une résurgence de l’inflation, qui met en péril le maintien de leur niveau de vie, met en garde Think Advisor.

Or, il peut être pertinent de cesser de payer des primes, qui amputent le budget du client, pour encaisser la valeur de rachat.

En effet, un client pourrait avoir des difficultés à assumer les paiements de plusieurs milliers de dollars de son assurance-vie d’un million de dollars… alors que l’encaissement de la valeur de rachat le soulagerait de ses versements, tout en lui apportant une bouffée d’argent frais pour améliorer son niveau de vie, ou pour l’investir.

En investissant cet argent, le client peut renforcer son plan financier global, à un moment où sa stratégie d’investissement doit être révisée, compte tenu de la forte hausse des prix qui a bouleversé le paysage économique.

Le client pourrait aussi acheter une rente. Il pourrait également utiliser cet argent pour lui ou pour ses proches.

Le client passe ainsi d’une situation où son budget était déséquilibré avec de la difficulté à maintenir son niveau de vie, à une situation où il améliore son plan financier et son niveau de vie.

Si cette démarche correspond à ses objectifs personnels et financiers, cela vaut la peine de se pencher sur cette possibilité. Bien entendu, cela implique de porter un regard global sur l’ensemble de sa situation, non seulement son budget et ses objectifs à long terme, mais aussi sur ses possibles souhaits d’aider ses proches dans cette période de forte inflation.

À vos calculs !