La solide reprise des marchés a tonifié l’actif que gèrent les membres de l’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC). Au 31octobre, les principales sociétés canadiennes de fonds communs administraient 573milliards de dollars, en hausse de 13% depuis le début de 2009 et de 9,7% par rapport à l’année précédente, selon les données mensuelles finales de l’IFIC.

«Jusqu’à maintenant cette année, les investisseurs en fonds d’investissement ont bénéficié favorablement de leur exposition à la reprise de façon marquée, plus par l’entremise des fonds équilibrés que des fonds d’actions. Nous continuons de remarquer que la majorité des achats à long terme s’effectuent dans des fonds de revenus fixes. Il s’agit d’une bonne nouvelle dans la mesure où ceci reflète la détermination des investisseurs de mieux diversifier leurs portefeuilles», a indiqué Pat Dunwoody, vice-présidente des services aux membres et des communications de l’IFIC.

En octobre, les fonds équilibrés ont mené les ventes nettes, affichant +1,6 milliard de dollars. Cela se compare avantageusement au 1,3milliard de septembre et aux rachats nets de -2,5milliards de l’an dernier à la même période.

Les fonds d’obligations ont également connu un certain succès en octobre. Les conseillers en ont vendu pour 1,1milliard de dollars, en baisse de 1,6milliard sur le mois précédent, mais en hausse de 915millions par rapport à octobre 2008. Depuis le début de l’année, le cumul des ventes de fonds d’obligations est très élevé: il se chiffre à 9,8milliards de dollars, en forte progression comparativement aux -654,8millions enregistrés l’an dernier à pareille date.

Autre bonne nouvelle: les rachats nets de fonds d’actions ont ralenti substantiellement par rapport au mois précédent et à octobre 2008. Ils ont été de -512,2millions de dollars en octobre, mais le cumul annuel est à +4,8milliards de dollars. Il y a un an, en pleine déconfiture boursière, les rachats nets de fonds d’actions ont culminé à -2,4milliards pour le seul mois d’octobre 2008. Le cumulatif annuel des rachats nets était de -10,3milliards de dollars.