(24-04-2006)Réunis en assemblée extraordinaire vendredi dernier, les porteurs de parts ont autorisé la firme Placements Mackenzie à modifier les objectifs de placement du fonds Mackenzie Sentinelle Mondial d’obligations REER, à en changer le nom et à y fusionner le petit Fonds mondial stratégique d’obligations Mackenzie Sentinelle, qui disparaît du catalogue.


Le nouveau fonds s’appelle Fonds mondial d’obligations Mackenzie Sentinelle. Son gestionnaire a le mandat de procurer aux investisseurs un niveau élevé de revenu courant et une croissance à long terme du capital. Il compte y parvenir en investissant dans un portefeuille diversifié constitué principalement de titres à revenu fixe d’émetteurs étrangers. Il pourra donc négocier des obligations à l’échelon mondial sans avoir à recourir à des contrats à terme standards ou de gré à gré.

La fréquence des distributions passera d’annuelle à trimestrielle à compter de juin 2006.

Manchettes Dans Placement

Titres à la mode : attention!

Que dire à vos clients qui s’y intéressent?

Desjardins : des REER verts qui investissent dans l’or noir

Une cliente juge que les fonds SociéTerre font de l'écoblanchiment.

L’industrie des FNB s’active

Les stratégies passives ont de plus en plus de concurrence.

La Financière Manuvie prise pour cible

Un procès imminent pourrait entraîner l’assureur dans une tempête.

Grands titres

Fidelity se lance à fond dans les cryptomonnaies

L’engouement prend de l’ampleur.

La chute de Lehman Brothers est aussi « la faillite d’un système »

Dix ans après la crise, le retour de la spéculation est vivement dénoncé.

Qui choisir pour exécuter ses dernières volontés?

Désigner un liquidateur testamentaire n’est pas une tâche aisée.

Planète finance

Quand on se compare…