(28-07-2006)La firme montréalaise OpenSky Capital vient d’ajouter à son catalogue deux nouveaux billets liés à capital garanti à l’échéance par la Société Générale.


Le Billet à revenu progressif, série 3(OPS 063), porte un terme de huit ans. Il vient à échéance en septembre 2014. Pendant les deux premières années, ce billet ne présente aucune exposition au rendement du marché boursier. À la place, il offre un coupon fixe de 6 % la première année et de 7 % la deuxième. À partir de la troisième année, le rendement du billet sera égal à la moyenne du rendement d’un panier comprenant 15 entreprises multinationales(Merck, Dow Chemical, Pfizer, Nokia, etc.). Ce rendement est toutefois plafonné: 8 % pour la troisième année, 9 % pour la quatrième année et ainsi de suite jusqu’à 13 % pour l’an 8. Le Billet à revenu progressif offre un mécanisme de « réinitialisation des prix de départ » advenant que la valeur du panier perde plus de 20 % après deux ans. Une commission de vente de 4 % est prévue. L’investissement initial est de 1000 $.

L’autre produit s’appelle Billet rendement des actions 3 ans, série 1(OPS 311). Il arrive à échéance en septembre 2009. Le rendement du billet est lié au rendement d’un panier de 30 actions mondiales. Après six mois, les cinq actions qui ont connu le pire rendement sont retirées du panier. À l’échéance, le gestionnaire calcule le « rendement rajusté » en fonction des 25 actions restantes, de la manière suivante:

* Pour les 15 actions les plus performantes, on versera 125 % du rendement du prix, peu importe si le rendement de prix a été de plus de 125 % ou moins que 100 %.

* Pour les 10 autres actions, on versera leur rendement de prix réel depuis la date de règlement.

Une commission de vente de 2 % est prévue. L’investissement initial est de 2000 $.

Manchettes Dans Placement

Offrir FNB et valeur ajoutée

Des idées pour vous démarquer si vous êtes passé à la gestion passive.

Ce que les investisseurs de FNB ont de spécial

Et pourquoi vous devriez vous en préoccuper.

Les réseaux sociaux changent les habitudes de placement des Y

Bienvenue dans l’univers de la comparaison constante.

Titres à la mode : attention!

Que dire à vos clients qui s’y intéressent?

Grands titres

Pour survivre, les banques devront investir dans le numérique

Elles sont menacées par l’arrivée de nouveaux acteurs.

Votre client doit de l’argent au fisc?

Ces conseils pourraient lui éviter des conséquences financières et juridiques fâcheuses.

Le secteur financier a fait perdre 7,6 G$ au Royaume-Uni

Ce montant représente deux fois le PIB du pays, selon une étude.

Les Québécois rêvent de retraite progressive

Ils sont moins nombreux à quitter le marché du travail avant 65 ans.