Photo : Sergey Nivens / 123RF

Selon des sondages menés par Horizons ETFs sur l’opinion des conseillers et des investisseurs concernant le quatrième trimestre, les conseillers sont optimistes quant à une reprise du marché, en particulier dans les actions, tandis que les investisseurs restent prudents.

Chaque trimestre, le gestionnaire de fonds interroge les conseillers en placement et les investisseurs afin de connaître leur vision sur les rendements prévus pour 14 catégories d’actif. Les attentes sont exprimées en termes de sentiments optimistes (bullish), pessimistes ou à la baisse (bearish) ou neutres. Les enquêtes du quatrième trimestre couvrent la période commençant le 1er octobre 2020 et se terminant le 31 décembre 2020.

UNE DIVERGENCE SUR LES ACTIONS CANADIENNES

Au troisième trimestre, l’indice S&P/TSX a affiché un gain de 3,54 %. Pour le quatrième trimestre, les sentiments des conseillers et des investisseurs sur l’indice ont largement divergé.

Les conseillers ont interprété la croissance de l’indice au troisième trimestre comme « un signe d’anticipation », faisant grimper leur optimisme à 61 %, une augmentation de 16 points.

En revanche, les investisseurs sont restés méfiants sur les actions canadiennes, la baisse dépassant la tendance haussière d’un point de pourcentage, à 38 %.

Dans un communiqué, Steve Hawkins, président et chef de la direction de Horizons ETFs, a affirmé que la divergence entre les conseillers et les investisseurs pourrait s’expliquer par « la fixation des conseillers sur les performances du marché, tandis que les investisseurs s’appuient sur leur expérience personnelle en termes de chômage, de consommation d’essence, de report de prêts hypothécaires et d’autres indicateurs économiques dans leurs perspectives. »

UN OPTIMISME UNANIME POUR LES ACTIONS INTERNATIONALES

Les actions internationales, représentées par l’indice MSCI des marchés émergents, ont enregistré un gain de performance de 8,73 % au troisième trimestre.

Les conseillers ont été extrêmement optimistes vis-à-vis de cette catégorie, ajoutant 17 points de pourcentage à la tendance haussière pour atteindre 59 %, la plus forte augmentation de sentiment de toutes les catégories.

L’optimisme des investisseurs à l’égard des actions internationales a bondi de sept points de pourcentage pour s’établir à 41 %.

Le S&P 500 et le Nasdaq-100 ont enregistré des gains de 8,47 % et 12,42 % au troisième trimestre, respectivement.

Le sentiment bullish des conseillers a bondi de 12 points pour le S&P 500, atteignant 60 %. Leur optimisme pour le Nasdaq a augmenté de quatre points de pourcentage, s’établissant à 64 %, le meilleur score parmi les catégories d’actif.

LES REVENUS FIXES PEINENT À SÉDUIRE

En ce qui concerne les titres à revenu fixe, les sentiments des conseillers et des investisseurs étaient plus étroitement alignés.

Concernant les bons du Trésor américain, représentés par l’indice Solactive U.S. pour les obligations de 7 à 10 ans, les investisseurs ont réduit leur optimisme de six points de pourcentage, l’établissant à seulement 20 %, le niveau d’optimisme le plus faible toutes catégories confondues.

De leur côté, les conseillers étaient encore moins enthousiastes envers les revenus fixes, réduisant leurs perspectives de quatre points de pourcentage à 14 %.

Cet article a initialement été publié par Advisor’s Edge. Traduction et adaptation par Siham Lebiad.